19.05.2017, 00:01  

Mobilisation pour le télésiège de la Foilleuse

Abonnés
chargement
Le télésiège de la Foilleuse ne fonctionnera pas cet été.

 19.05.2017, 00:01   Mobilisation pour le télésiège de la Foilleuse

La société de remontées mécaniques lance un appel pour sauver son domaine.

Un quatrième hiver consécutif marqué par le manque de neige oblige le conseil d’administration de TéléMorgins Cham- poussin SA (TMCSA) à réagir. La société lance un appel à l’aide par son président Nicolas Rey-Bellet.

«En quatre ans, nous avons perdu 4millions de francs, raconte-t-il. Notre chiffre d’affaires est...

Un quatrième hiver consécutif marqué par le manque de neige oblige le conseil d’administration de TéléMorgins Cham- poussin SA (TMCSA) à réagir. La société lance un appel à l’aide par son président Nicolas Rey-Bellet.

«En quatre ans, nous avons perdu 4millions de francs, raconte-t-il. Notre chiffre d’affaires est tombé à 5millions alors qu’il était encore deux fois supérieur il y a une décennie.»

TMCSA a donc choisi de prendre le taureau par les cornes. Elle cherche 1,8 million de francs pour la fin juin. «Cette somme doit servir à remettre à niveau nos installations et surtout à bénéficier d’une nouvelle concession pour la Foilleuse, dont l’actuelle échoit au 31décembre de cette année.» Un télésiège qui, soit dit en passant, ne fonctionnera pas cet été.

Ledit dossier se trouve déjà sur le bureau de l’Office fédéral des transports à Berne. Montant à investir pour décrocher le précieux sésame d’une durée de cinq ans: 900 000 francs, soit la moitié de la somme recherchée.

«Notre priorité, c’est la Foilleuse qui donne accès à notre domaine skiable, et les liaisons», poursuit Nicolas Rey-Bellet. Le manque de neige enregistré depuis 2013 n’a pas permis de provisionner les habituelles réserves avant le remplacement d’une installation ou d’importants travaux à réaliser.

Augmenter le capital-actions

Afin de trouver les montants souhaités, le conseil d’administration propose plusieurs solutions de soutien: des dons, des prêts avec ou sans intérêt – «nous sommes déjà en négociation avec une banque» – ou une augmentation du capital-actions. «Il est actuellement de l’ordre de 2,8millions de francs. Lors de notre dernière assemblée générale, nous avons voté un doublement possible de celui-ci.» De quoi entrevoir la suite avec davantage de sérénité.

Nouveau business plan

Car les enjeux sont en réalité multiples pour TMCSA. Outre ce besoin d’argent frais, des investissements de l’ordre de 30 millions de francs sont prévus pour Morgins (période 2018-2028). Des installations flambant neuves pour la Foilleuse et le Corbeau, mais aussi et surtout de nouvelles possibilités d’enneiger artificiellement le domaine skiable. «Aujourd’hui, seul environ 20% de celui-ci peut bénéficier de neige de culture», dixit notre interlocuteur. Parallèlement, le conseil d’administration a mis sur pied un nouveau business plan pour les cinq prochaines années à hauteur de 6 millions de recettes. Et ce dès l’hiver prochain. «Un montant raisonnable», selon Nicolas Rey-Bellet.

fabrice zwahlen


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top