25.06.2017, 23:33

La Pass’Portes se met au e-bike

Abonnés
chargement
1/14  

 25.06.2017, 23:33 La Pass’Portes se met au e-bike

La Pass’Portes du Soleil a eu lieu ce week-end sur le domaine. Reportage lors du ravitaillement sur le nouveau parcours pour VTT électriques.

Deux VTT surgissent à vive allure du brouillard. La Météo était capricieuse samedi matin au Col de Cou, au-dessus de Champéry. Perchés à 1920 mètres d’altitude, dans l’ancien poste de douane à la frontière avec Morzine, des bénévoles accueillent les cyclistes. La quatorzième édition de la Pass’Portes du Soleil a réuni durant trois jours les passionnés de randonnée à...

Deux VTT surgissent à vive allure du brouillard. La Météo était capricieuse samedi matin au Col de Cou, au-dessus de Champéry. Perchés à 1920 mètres d’altitude, dans l’ancien poste de douane à la frontière avec Morzine, des bénévoles accueillent les cyclistes. La quatorzième édition de la Pass’Portes du Soleil a réuni durant trois jours les passionnés de randonnée à deux roues sur le domaine franco-suisse. Nouveauté cette année, un parcours de 50 kilomètres prévu au départ des Gets, en France, pour les VTT électriques.

L’arrivée au Col de Cou constitue une occasion de recharger les batteries au propre comme au figuré. Des bornes électriques alimentées par une génératrice et de la raclette attendent les participants.

Les produits locaux à l’honneur

A chaque arrêt, on promeut des produits de la région. Du fromage de l’alpage en contrebas et du jambon de la vallée d’Illiez à Champéry, de la tartiflette aux Lindarets et des röstis à Morgins. Et les sportifs se laissent facilement tenter. «On est là pour le plaisir de la découverte. La gastronomie en fait partie», témoigne Jean-Pierre, venu de France. «C’est agréable, puisqu’il ne fait au final pas trop chaud. On verra bien en redescendant si ça me coupe les jambes», plaisante Renaud.

Les cyclistes prennent le temps et discutent avec des bénévoles aux petits soins. Les performances ne sont plus chronométrées, comme c’était le cas auparavant. Un nombre d’accidents trop important a incité les organisateurs à privilégier la convivialité et les rencontres.

Potentiel décuplé

Débutants ou initiés soulignent unanimement la possibilité de rallonger leurs expéditions avec un vélo électrique. Et d’atteindre ainsi des endroits inaccessibles jusque-là. «Mais il faut connaître son engin et gérer la batterie», souligne un amateur. «Ça permet de faire du vélo même quand on est gros», lance Christophe en se tapant le ventre alors qu’il attend sa raclette. Venu avec deux amis, il prévoit plusieurs arrêts. «On ne regarde pas la montre, l’ambiance est vraiment détendue sur le parcours.»

Accessible à un large public, le «e-bike» semble être une solution attrayante après une blessure, à partir d’un certain âge ou dans le cas d’un manque d’entraînement. «Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas pédaler», nuance Marie-Paule, en sueur lors de son arrivée au Col de Cou sur un vélo loué pour l’occasion. «Mais l’effort est totalement différent. Il s’agit d’un autre sport.»

Essor manifeste

Des tronçons existaient déjà pour les deux-roues propulsés les années précédentes sur le tracé classique. Face à l’essor du e-bike sur le domaine, la décision a été prise d’inaugurer un nouveau parcours. «Les fournisseurs de VTT électriques sont en rupture de stock», affirme Antoine Guilleux, responsable Animations et événements à Champéry Tourisme.

La e-Pass’Portes a rassemblé huitante-deux inscrits sur trois jours. Un chiffre qui devrait augmenter l’an prochain, selon le président de l’association des Portes du Soleil, Bruno Cherblanc.

Participation record

La randonnée à VTT franco-suisse a connu une édition record, avec 7814 inscriptions sur les différents parcours. Elle a rassemblé des sportifs de 26 pays et a attiré de nombreux jeunes. «Ce record nous a montré nos propres limites en termes d’organisation. La Pass’Portes est devenue incontournable. S’il le faut, nous limiterons les inscriptions à l’avenir pour privilégier la qualité», conclut Bruno Cherblanc, président de l’association des Portes du Soleil. vz


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top