02.05.2013, 00:01  

Cent places dès la rentrée d'août

chargement
Cent places dès la rentrée d'août
Par LISE-MARIE TERRETTAZ

VOUVRY - Confrontée à des listes d'attente qui s'allongent, la commune va augmenter les capacités d'accueil totales de la crèche et de l'Unité d'accueil pour les écoliers.

Les structures d'accueil parascolaires de Vouvry sont victimes de leur succès. Tant la crèche-garderie Les Cradzés, dotée de 40 places destinées aux 18 mois - 7 ans, que l'Unité d'ac cueil pour les écoliers (UAPE) Le Bout de ficelle (30 places pour les 7 - 12 ans) doivent faire face à des listes d'attente. "Depuis deux ans, celles-ci s'allongent" , confirme la municipale Maryke Bonjean. "La structure familiale a changé et souvent, les deux parents travaillent, du moins à temps partiel. Les nouveaux arrivants qui s'installent sur notre territoire n'y disposent souvent pas de relais familiaux. Le réseau d'accueil ARPAJ (Association réseau parents d'accueil à la journée) a fait tampon mais il devient difficile de trouver suffisamment de mamans de jour dans notre région. En outre, ce type de placement parfois hors commune n'est possible que lorsque les enfants ne fréquentent pas encore l'école."

Après avoir mené une enquête en novembre dernier pour préciser les besoins de garde, les autorités ont trouvé une solution pour la rentrée d'août prochain. La mise en service du nouveau cycle d'orientation près de la gare libérera des salles de classe au sein de l'actuel centre scolaire. Tous les degrés enfantines/primaires y seront rapatriés. Les locaux ainsi rendus disponibles dans les pavillons bordant l'avenue de la Côte accueilleront l'UAPE. Une extension sera posée et la capacité de la structure sera au final de septante places, pour les élèves de l'enfantine à la sixième primaire.

Quant à la crèche, elle ne comptera "plus" que 30 places. Mais celles-ci seront désormais réservées aux plus petits, de 18 mois à 4 ans. "Avec ce total de 100 entre les deux, nous devrions être à même d'accueillir tous ceux qui sont actuellement en liste d'attente" , estime l'élue.

Les travaux pour l'extension des pavillons, l'aménagement des locaux et d'une cuisine doivent débuter prochainement. Ils sont chiffrés à 20 0 000 francs, mais une aide financière de la Confédération visant à encourager la création de nouvelles places d'accueil devrait être obtenue durant trois ans pour les capacités supplémentaires occupées.

Le personnel verra son effectif étoffé de trois équivalents plein temps (deux éducatrices, des auxiliaires et une apprentie assistante socio-éducative), portant ainsi le total à 10,5 équivalents plein temps. Ce qui implique un effort financier important de la part de la collectivité, même si le canton participe à hauteur de 30% aux frais de fonctionnement (salaires et matériel éducatif). "Il y a une réelle volonté politique de répondre aux demandes et de faciliter la conciliation de la vie familiale et professionnelle" , soulignent en choeur Maryke Bonjean et la directrice de la crèche, Ana Alter.

Tarifs stables pour l'heure

Les tarifs demeurent inchangés dans l'immédiat. "Pour l'heure, nous nous consacrons à l'installation de l'UAPE mais ensuite, il est clair que nous allons étudier la question car les prix n'ont pas varié depuis 2006" , prévient la municipale. Qui regarde déjà plus loin: "La solution trouvée nous permet de faire face et nous laisse le temps de réfléchir à l'éventuelle construction d'une nouvelle crèche à un horizon de quatre ou cinq ans."

STRUCTURES SCOLAIRES ET PARASCOLAIRES REGROUPEES

Les locaux actuellement occupés par l'UAPE au sein de la maison de la paroisse protestante, dans la Grand-Rue, seront fermés une fois que l'unité aura déménagé dans les pavillons. Dès lors, toutes les structures scolaires et parascolaires de Vouvry seront regroupées dans le même périmètre, au centre du village. " Les bambins et les élèves évolueront dans un magnifique espace vert, à proximité du centre scolaire. Tous les déplacements pourront se faire à pied. Ainsi, nous ne serons plus confrontés au casse-tête du transport en bus depuis les pavillons du Fossau, qui abritaient jusqu'ici les petites classes" , se réjouit Maryke Bonjean. "La sécurité sera encore améliorée par la fermeture du chemin des Ecoliers à la circulation sur le tronçon qui longe la Maison de commune et le préau. L'accès au parking se fera par l'avenue de la Côte. Une zone de dépose a été prévue au chemin du Grand-Clos pour les parents qui amènent leurs enfants en voiture à l'école." LMT


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top