18.03.2016, 14:56  

Valais: un simulateur unique en Suisse permet de tester les séismes

chargement
1/3  

ENVIRONNEMENT - Une plateforme de 5X6 mètres créée et installée à la Haute Ecole d'ingénieurs de Sion permettra aux Valaisans de tester les séismes jusqu'à une magnitude de 7 sur l'échelle de Richter. Ce simulateur fait partie d'un Centre pédagogique de la prévention des séismes inauguré vendredi à Sion.

Le Valais a inauguré vendredi un simulateur de séisme unique en Suisse. Installé au sein de la Haute Ecole d’ingénieurs de la HES-SO Valais, cet appareil de 5X6 mètres peut reproduire des tremblements de terre allant jusqu’à une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter. Son coût : 1,2 million financés pour 470'000 francs par le canton, 400'000 francs par la Loterie romande et le reste par la HES-SO. « Nous avons également obtenu pour 200'000 francs de mandat », a précisé François Seppey, directeur de la HES-SO Valais.

Dix classes-pilote du Valais vont le tester d’ici fin 2016

Le simulateur est l’un des éléments du Centre pédagogique de prévention des séismes initié par le Département de la formation et destiné en priorité aux élèves valaisans. Dix classes-pilote du canton pourront tester le simulateur d’ici la fin de l’année et approfondir leurs connaissances sur les tremblements de terre. «Ensuite, nous ferons le bilan et dès 2017, nous inscrirons la possibilité de visiter le centre au programme de l’ensemble des classes du canton», a souligné Jean-Marie Cleusix, le chef du service de l’enseignement. Quelques élèves du cycle d’orientation de Sion ont été les premiers à tester le simulateur vendredi. Ils en sont ressortis impressionnés.

Le Valais, l'endroit de Suisse où se produisent le plus de séismes

A noter que le Valais est la région de Suisse où se produisent le plus de séismes. « Tous les cinquante à cent ans, il y en a un avec une magnitude de 6. Le dernier a eu lieu il y a 70 ans à Sierre et nous ne savons pas quand le prochain séisme frappera. La prévention est donc plus qu’importante dans ce canton», a précisé vendredi matin Stefan Wiemer, directeur du service sismologique suisse, lors de la présentation du Centre pédagogique de prévention des séismes à Sion.

Davantage de détails dans nos éditions papier et numériques de lundi.

 


Top