07.10.2017, 18:00  

Une Valaisanne retrouve sa mère biologique au Brésil

Abonnés
chargement
July Andé (à droite) a rencontré sa mère et sa soeur.

 07.10.2017, 14:47   Une Valaisanne retrouve sa mère biologique au Brésil

RETROUVAILLES A trente ans, July André connaît enfin le visage de celle qui l’a mise au monde. Elle l’a vue pour la première fois il y a quelques jours dans son pays natal, suivie par les caméras de NRJ12.

Heureuse. July André, 30 ans, peine à encore à revenir sur terre. Après des mois de recherche, elle vient de rencontrer sa mère biologique au Brésil, suivie par les caméras de NRJ12 pour l’émission «Tellement vrai». «Nous l’avons déjà retrouvée le deuxième jour de mon voyage. C’était inespéré!», s’enthousiasme-t-elle.
Adoptée bébé par un couple de Monthey, July André, elle-même...

Heureuse. July André, 30 ans, peine à encore à revenir sur terre. Après des mois de recherche, elle vient de rencontrer sa mère biologique au Brésil, suivie par les caméras de NRJ12 pour l’émission «Tellement vrai». «Nous l’avons déjà retrouvée le deuxième jour de mon voyage. C’était inespéré!», s’enthousiasme-t-elle.
Adoptée bébé par un couple de Monthey, July André, elle-même maman de trois enfants aujourd’hui, désirait connaître ses racines pour pouvoir continuer sa vie en toute sérénité. «J’avais envie de savoir d’où je venais, si je ressemblais à ma mère.»

Le coup de pouce de son frère décédé

Elle est partie au Brésil sans garantie que ses recherches aboutissent, mais avec un «très bon pressentiment». Et, le deuxième jour seulement de sa présence sur place, la Valaisanne d’adoption a pu rencontrer sa mère biologique. «C’était tellement rapide. Je n’en revenais pas.» Les recherches se sont accélérées grâce, en quelque sorte, à son frère décédé.

Son aîné a été assassiné en plein marché en 2009. Un fait divers qui a fait les gros titres de la presse brésilienne. «Cela avait marqué les gens de mon village natal. Le chauffeur du taxi que j’ai pris s’en souvenait. Il connaissait même ma maman qui avait travaillé pour la sienne. Une coïncidence incroyable ou un coup de pouce du destin», raconte July André.

Grand moment d'émotion 

La première rencontre entre les deux femmes s’est révélée à la hauteur des espérances de la Valaiso-Brésilienne. «J’étais un peu sonnée quand même. Mais j’ai vu qu’on avait plein de points communs, notamment physiquement. Nous avons la même bouche par exemple Cela m’a émue», raconte-t-elle.

 

Le  moment de la rencontre immortalisé par les caméras de NRJ12. ©  DR


Pour sa mère aussi, la rencontre a été un choc. La dame ne s’attendait pas à revoir sa fille de son vivant. «Elle ne savait pas du tout où j’avais atterri. Tout ce qu’elle voulait en me donnant à l’adoption, c’était de me permettre d’avoir la chance d’avoir une vie plus aisée. Elle l’a fait à contrecœur. Je l’ai bien ressenti.»

La découverte de la précarité

July André était la benjamine de trois enfants dont la famille vivait dans une extrême pauvreté. Pour elle, qui a ensuite grandi en terre valaisanne, avec tout le confort, le retour dans son pays natal s’’est révélé difficile. «J’ai découvert ce qu’était la précarité dans les favelas, une vie sans eau ni électricité. On ne se rend pas compte de la chance que l’on a en Suisse.»

Pendant son voyage, la Valaiso-Brésilienne est également partie à la découverte des orphelinats. Un choc, là encore. «Les enfants m’approchaient pour me demander de les adopter. Ils imploraient. C’était dur.»
July André a également pu nouer des contacts très forts avec sa sœur en peu de temps. «Nous avons eu de la peine à nous quitter. D’ailleurs, nous nous écrivons par Whatsapp chaque jour, car nous avons de la chance qu’elle ait le téléphone. Ce n’est pas le cas de ma maman.»

Un avant et un après voyage au Brésil

La Valaisanne d’adoption a pris conscience de sa situation de privilégiée. Pour elle, il y aura un avant et un après voyage au Brésil. La trentenaire ne cache d’ailleurs pas se sentir différente depuis son retour. «C’est un nouveau commencement pour moi. J’ai l’impression d’être en paix avec mon passé», conclut-elle.

Une quête qui finit bien

July André avait déjà cherché ses racines il y a trois ans, sans succès. Elle nous l’avait raconté il y a plusieurs semaines. Son passage dans l’émission «Tellement vrai» de NRJ12 sera diffusé avant la fin 2017.
 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

TEMOIGNAGEAdoptée en Valais, une Brésilienne part à la recherche de sa famille biologique avec NRJ12Adoptée en Valais, une Brésilienne part à la recherche de sa famille biologique avec NRJ12

Top