06.10.2017, 10:10  

Une Hérensarde reçoit l'un des prix de la réadaptation 2017 de l'AI Valais

chargement
Sandrine Favre dans le bureau du CMS du Val d'Hérens où elle travaille désormais comme assistante en soins et santé communautaire.

 06.10.2017, 10:10   Une Hérensarde reçoit l'un des prix de la réadaptation 2017 de l'AI Valais

REINSERTION - Sandrine Favre, domiciliée aux Haudères, recevait une rente AI depuis 1996. Elle vient de réussir un CFC lui permettant de sortir totalement de l'assurance invalidité.

«C’était un challenge pour moi. Et comme j’adore les défis...» Sandrine Favre (43 ans) ne cache pas sa joie en évoquant la réussite de sa nouvelle formation qui lui a permis de sortir totalement de l'assurance invalidité (AI). Fin juin, elle a obtenu un CFC d'assistante en soins et santé communautaire tout en travaillant au CMS du Val d'Hérens.

Cette maman domiciliée aux Haudères - elle a deux enfants âgés aujourd’hui de 16 et 19 ans -, recevait une rente AI depuis 1996. L'AI Valais a tenu cette semaine à saluer sa volonté en lui remettant l'un des prix de la réadaptation professionnelle 2017. 

Halte au tabou

Pour Sandrine Favre, accepter ce prix c’est aussi accepter de raconter publiquement son parcours parfois chaotique. Et sortir du tabou. «Je fais en quelque sorte mon coming out de l’AI! Car très peu de collègues savaient que je recevais de l’aide de l’AI. Comme je dis toujours, cela ne se lit pas sur le visage !», explique-t-elle.


À lire aussi...

READAPTATIONValais: l'AI félicite des champions de la réinsertion professionnelleValais: l'AI félicite des champions de la réinsertion professionnelle

Top