21.11.2012, 00:01  

Grande première pour le Constellation Brass Band

chargement
Champion de Suisse en titre, l'Ensemble de Cuivres Valaisan espère réaliser le doublé dimanche prochain sur la mythique scène de l'Auditorium Stravinski. 
DANIEL CLERC/A

MUSIQUE DE CUIVRES - Quatre ensembles valaisans d'excellence, dont le nouveau venu Constellation Brass Band, participent au 38 e concours suisse ce week-end à Montreux.

S'il s'est créé en quelques semaines, le Constellation Brass Band entend bien s'installer durablement dans le paysage musical valaisan et suisse, annonce son président, par ailleurs cornet mib, Yvan Denis (au premier plan de notre photo signée Bittel): "Les concours demeurent les points forts d'une saison musicale, mais notre objectif est de faire vivre cet ensemble tout au long de l'année, au travers de divers concerts. Nous nous produirons ainsi le 29 décembre prochain à Montana. Nous sommes tous des amateurs, ou presque, mais notre programme a des exigences professionnelles."

Qu'en est-il au niveau financier, l'un des nerfs de la guerre étant évidemment les moyens à disposition? "Un comité a été créé, de même qu'un Club des amis, et nous pouvons déjà compter sur plusieurs sponsors. Je précise qu'à l'exception du directeur, personne n'est payé dans notre ensemble. Les musiciennes et musiciens, qui doivent être très disponibles, surtout en cette période de préparation pour les championnats suisses, jouent par pure passion. Ils s'entraînent avec leurs propres instruments et nous avons trouvé un arrangement avec les fanfares dirigées par Yvan Lagger pour répéter dans leurs locaux.

Ceci dit, nous nous concentrons sur Montreux et nous aurons ensuite le temps de nous pencher sur l'avenir du Constellation." OR

Un nouveau venu représentera le Valais à Montreux. Il s'agit du Constellation Brass Band, fondé durant l'été. Il a donné son concert inaugural le 10 novembre dernier au Baladin à Savièse et prendra donc part à son premier championnat suisse, directement en catégorie excellence.

A l'origine de ce brass band, on retrouve son directeur Yvan Lagger, bien connu en Valais dans le monde de la musique de cuivres. Directeur de la Liberté de Salins et de la Contheysanne d'Aven, ancien musicien du BB13* et sous-directeur de la formation B, Yvan Lagger a fait ses armes en catégorie excellence à la tête de l'Ensemble de Cuivres Melodia (Vaud). Il l'a dirigé pendant dix ans et a participé neuf fois au championnat suisse en catégorie excellence.

Il nous parle de la création du Constellation Brass Band: "Après dix ans à la tête de Melodia, j'ai eu envie de revenir en Valais pour y fonder mon propre brass band. Avec le président Yvan Denis, nous avons trouvé les musiciennes et musiciens désireux de participer à l'aventure. Nous ne voulions pas forcément nous lancer en excellence, mais au vu de la qualité des membres réunis, nous avons franchi le pas."

Le Constellation, un nom choisi par Yvan Lagger et adopté par le comité, est formé de nombreux jeunes qui ont envie de jouer en catégorie excellence et qui sont entourés par des musiciens expérimentés, venant de formations militant dans cette catégorie: "A mon avis, il n'est ni présomptueux, ni trop osé de s'inscrire directement en excellence. Il se trouve qu'en Valais, de nombreux musiciens ont le niveau requis, sans avoir de place dans les brass bands existants. Même si les trois autres ensembles valaisans figurent parmi les meilleurs de Suisse, nous y avons aussi notre place. Nous ne visons évidemment pas la victoire mais espérons y faire bonne figure."

Cette année, le résultat sera donc secondaire. Ce qui n'a pas empêché le Constellation de se préparer très sérieusement pour ce premier concours: "Les jeunes travaillent avec assiduité et une grande motivation. L'ambiance du groupe est très bonne et la préparation s'est plutôt bien passée. Nous avons notamment travaillé ce dernier week-end avec le chef anglais Ray Farr, qui nous a énormément apporté. Maintenant, il est évident que la pression existe et qu'il faudra faire avec, mais nous sommes prêts..." OLIVIER RAUSIS

"Un brass band créé pour durer"

OLIVIER RAUSIS

Si l'Angleterre est considérée comme la Mecque des brass bands au niveau européen, pour ne pas dire mondial, le Valais est en train de devenir le canton de référence pour les brass bands au niveau suisse. Tant au niveau de la qualité, eu égard au nombre de titres remportés par les ensembles valaisans depuis une trentaine d'années, que de la quantité.

Onze ensembles valaisans dont quatre d'excellence

Ce prochain week-end, au Centre des Congrès de Mon treux, lors de la 38e édition du concours suisse des brass bands, notre canton sera ainsi représenté par onze ensembles, dont quatre dans la catégorie reine, celle d'excellence. Habitués de l'exercice depuis des décennies, le Brass Band 13 Etoiles (BB13*) et l'Ensemble de Cuivres Valaisan (ECV) ont été rejoints en 2008 par le Valaisia Brass Band et cette année par le dernier-né, baptisé Constellation Brass Band (lire en page 3).

Un 5

e

titre consécutif?

Si le Constellation sera en phase d'apprentissage à ce niveau, les trois autres ensembles valaisans font clairement partie des favoris et vont tenter de ramener en Valais un 5e titre consécutif.

Tant lors du championnat suisse 2011 que lors du récent Swiss Open Contest 2012, qui réunit les mêmes participants qu'à Montreux, les Valaisans avaient donné le ton et trusté les trois marches du podium. L'ECV l'avait emporté à Montreux devant le Valaisia et le BB13*, alors qu'à Lucerne, c'est le BB13* qui était monté sur la plus haute marche devant le Valaisia et l'ECV. Depuis 2004 d'ailleurs, seuls deux titres de champion suisse (2005 et 2007) ont échappé à un brass valaisan.

Champion suisse en titre, l'ECV entend bien le demeurer. Depuis que Jean-François Bobil lier en a pris la direction, en 2006, l'ECV est monté à cinq reprises sur le podium. Il a donc incontestablement les moyens de son ambition.

Une 13

e

étoile pour le BB13*?

Pour sa part, dans la lancée du Swiss Open Contest, le BB13* vise justement une 13e étoile. Titré à 12 reprises, il compte à nouveau sur la patte du directeur invité James Gourlay qui peaufine le travail effectué lors de la préparation par Géo-Pierre Moren. A noter que depuis que le championnat se joue en deux phases (2004), avec l'interprétation d'une pièce imposée et d'une pièce de libre choix, le BB13* a remporté le titre lors de chaque année paire (2004, 2006, 2008 et 2010). La série pourrait donc bien se poursuivre.

Enfin, le Valaisia Brass Band, titré en 2009, s'est désormais solidement installé dans l'élite des brass suisses. Toujours dirigé de main de maître par Arsène Duc, il vise également la victoire finale. Tant lors de l'édition 2011 que lors du récent Swiss Open, il a terminé à la deuxième place, mais les deux fois tout près du titre.

Au-delà du titre de champion suisse 2012, le gagnant aura le redoutable honneur de représenter la Suisse lors des championnats d'Europe 2013 qui se dérouleront à Oslo, en Norvège.

Une pièce inédite

En catégorie excellence, les onze ensembles en lice vont interpréter une pièce de libre choix et une pièce imposée inédite, commandée pour l'occasion par l'Association suisse des brass bands. Il s'agit de "Rush Hour", une pièce de concours écrite par le jeune compositeur fribourgeois Etienne Crausaz.

Au total, 64 ensembles sont inscrits à ce 38e championnat suisse, 11 en excellence, 18 en 1 ère catégorie, 16 en 2 e catégorie, 15 en 3 e catégorie et 5 en 4 e catégorie. Les catégories 1 à 4 concourent toutes le samedi 24 novembre, alors que le dimanche 25 novembre est réservé à la catégorie excellence.

A noter, pour être complet, que le concert de gala du samedi soir sera donné par le champion suisse sortant, l'ECV, emmené par Jean-François Bobillier. L'ECV accompagnera, pour l'occasion, le tubiste anglais Leslie Niesh, soliste invité.

Enfin, dimanche, avant la proclamation des résultats prévue sur le coup de 18 h 15 à l'Audi torium Stravinski, se produiront plusieurs solistes champions suisses, dont les Valaisans Vincent Bearpark et le Quatuor Magdalena de Vétroz.

Quand nos brass bands

donnent le ton en Suisse

ONZE BRASS BANDS VALAISANS EN LICE

Ce prochain week-end, onze brass bands valaisans seront en lice à Montreux. En plus des quatre formations d'excellence, trois ensembles se produiront en 1 ère catégorie. Il s'agit du Brass Band 13 Etoiles, formation B, dirigé par Géo-Pierre Moren, de l'Oberwalliser Brass Band A, dirigé par David Lochmatter, et de l'Ensemble de Cuivres Ambitus, dirigé par François Roh. Ils devront interpréter "Salomé" de Gareth Wood.

En 2 e catégorie, le Valais sera représenté par le Brass Band Junior Valaisan, dirigé par Julien Roh, et le Brass Band Rhodan, dirigé par Philip Werlen. Leur pièce de concours est "Cross Patonce" de Goff Richards.

Enfin, en 3 e catégorie, l'Oberwalliser Brass Band Junior, dirigé par David Lochmatter, devra interpréter "Clouds" de Bertrand Moren et en 4 e catégorie, la Musikgesellschaft Viktoria Turtmann, dirigée par Joseph Rotzer, jouera "Fanfare Diversions" de John Golland. OR


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top