28.04.2016, 00:10

Energie: un chercheur de la HES-SO à Sierre doublement primé

chargement
Luc Dufour, doctorant à l'Institut d'informatique de gestion (IIG) de la HES-SO (à gauche), avec ses deux codirecteurs de thèse Dominique Genoud, professeur à la HES-SO, et Bruno Ladevie, chercheur au CNRS.

 28.04.2016, 00:10 Energie: un chercheur de la HES-SO à Sierre doublement primé

Succès Doctorant, Luc Dufour a développé un système informatique de gestion de la production, de la consommation et du stockage d’énergie dans des bâtiments. Sa thèse sur le sujet, élaborée dans le cadre d'une collaboration entre la HES-SO et le CNRS, lui a récemment valu un prix de meilleur article lors d'une prestigieuse conférence scientifique.

«Pilotage énergétique décentralisé par prédictions.» Le titre de la thèse que Luc Dufour est en passe de terminer à l’Institut d’informatique de gestion (IIG) de la HES-SO à Sierre peut paraître abscons. Mais son application, elle, est des plus concrètes.

Diplômé de l’Ecole des Mines d’Albi, dans le sud-ouest de la France, le chercheur de 28 ans a développé un système informatique de gestion de la production, de la consommation et du stockage d’énergie dans des bâtiments. La thèse, qui sera bouclée d’ici à septembre, a valu à l’ingénieur un second «best paper award» (prix du meilleur article) à l’occasion d’une prestigieuse conférence scientifique organisée fin mars à Crans-Montana.

La solution prendra la forme d’un boîtier qui analyse les habitudes de consommation énergétique d’une maison ou d’un ensemble de bâtiments. «On parle de prédictions de flux énergétiques au quart d’heure; je me sers du passé et du présent pour prévoir le futur», détaille le thésard.

Le système développé est actuellement en test en zone résidentielle à Chamoson ainsi qu'au Technopôle sierrois, dans des bâtiments recouverts de panneaux photovoltaïques. Il vient compléter les résultats fournis par les modèles actuels de consommation, de simulation et de production. Il pourrait être commercialisé d’ici à six mois. 

Retrouvez cet article dans son intégralité dans nos éditions papier et numérique du jeudi 28 avril.


Top