12.08.2017, 14:07  

Armée: navettes quotidiennes pour la police militaire entre Berne et Sion

chargement
Seize employés de la police militaire sont concernés.

 12.08.2017, 14:07   Armée: navettes quotidiennes pour la police militaire entre Berne et Sion

Dès le 1er octobre, seize personnes, des membres civils de la police militaire basés à Berne et travaillant à Sion, seront convoyées chaque jour entre les deux villes.

Dès le 1er octobre, des membres civils de la police militaire basés à Berne devront travailler à Sion. Conséquence, seize personnes seront convoyées chaque jour entre les deux villes. Et ce, durant trois mois.

Le transfert de la police militaire de Berne à Sion était initialement prévu pour le 1er janvier 2018. "Il a été avancé", a confirmé à l'ats Daniel Reist, porte-parole de l'armée, revenant sur une information de la Basler Zeitung.

Le trajet compris dans les heures de travail

Les employés seront convoyés tous ensemble. Le trajet dure environ une heure et 40 minutes, soit plus de trois heures chaque jour. Ces heures sont comprises dans les heures de travail des collaborateurs, qui ne travailleront donc qu'environ cinq heures par jour au maximum, selon le journal. Interrogé sur le coût de cette mesure, Daniel Reist a indiqué que l'armée n'avait pas envisagé d'autres solutions, comme le train.

Dès le 1er janvier, les contrats de travail vont changer. Le transport ne sera donc plus fourni par l'armée et les personnes qui poursuivront leur travail au sein de la police militaire devront s'organiser elles-mêmes ou déménager.

ATS

À lire aussi...

Vingt-deux, voilà la police militaireVingt-deux, voilà la police militaire

ArméeArmée: de nouvelles tenues militaires pour 250 millionsArmée: de nouvelles tenues militaires pour 250 millions

De nouvelles tenues pour 250 millions

Dès 2022, les soldats suisses auront de nouvelles tenues. Quelque 350 militaires participent aux essais. Ces changement...

  17.08.2017 17:00

Top