01.12.2017, 14:21

Traite des migrants: une "vente d'esclaves" dans les rues de Lausanne

chargement
La mise en scène visait à interpeller les passants sur l'esclavagisme moderne.

 01.12.2017, 14:21 Traite des migrants: une "vente d'esclaves" dans les rues de Lausanne

Sensibilisation Une vidéo publiée jeudi montre une fausse "vente d'esclaves", mise en scène dans les rues de Lausanne. L'action, qui vise à interpeller les passants sur le sort de migrants asservis, est massivement visionnée et partagée sur les réseaux sociaux.

"Madame, vous ne seriez pas intéressée par un petit esclave cet hiver, sous l'arbre?" C'est en ces termes que, samedi passé, les passants de la place Saint-Laurent, à Lausanne, étaient interpellés par Yannick, "maître esclave".

Derrière lui, plusieurs hommes torse nu, enchaînés, silencieux, sont proposés à la vente, et réprimés au moindre écart de conduite, sous le regard sidéré des passants.

Après de longues minutes de cette mise en scène dérangeante, Yannick cesse de martyriser ses acolytes, et s'adresse directement à la foule, pour réciter le préambule de la Charte des droits de l'homme.

 

 

Performance artistique pour dénoncer l'esclavage moderne

"Nous sommes tous humains, scande-t-il ensuite. Nous sommes tous égaux. Mais nous sommes tous spectateurs de la misère humaine, sociale et économique. Qui ne dit mot consent."

La vidéo de 5 min a été publiée jeudi sur Facebook, pour rapidement devenir virale. En 20 heures, la vidéo a engrangé plus de 325'000 vues et près de 7'000 partages sur le réseau social, ainsi que des milliers de commentaires.

La fin de la vidéo annonce de prochaines "ventes" à Genève, ainsi que dans des capitales européennes. La performance artistique vise à "dénoncer l'esclavage, la torture et la traite des migrants."

La mise en scène fait écho aux récentes révélations de CNN sur l'existence de marchés aux esclaves en Libye.


À lire aussi...

Crise migratoireDébats internationaux à Berne: la Suisse demande une meilleure protection des migrants, notamment en LibyeDébats internationaux à Berne: la Suisse demande une meilleure protection des migrants, notamment en Libye

MaltraitanceBirmanie: seize ans de prison pour avoir martyrisé des enfants esclavesBirmanie: seize ans de prison pour avoir martyrisé des enfants esclaves

Top