24.08.2017, 19:29  

Éboulement à Bondo (GR): 6 personnes retrouvées, encore 8 personnes disparues

chargement
1/29  

 24.08.2017, 19:29   Éboulement à Bondo (GR): 6 personnes retrouvées, encore 8 personnes disparues

Drame - Mercredi matin, un éboulement dans les Grisons a enseveli une partie du village de Bondo. Les autorités ont annoncé jeudi la disparition de huit personnes. Un groupe de 6 personnes présumé disparu a été retrouvé.

Les recherches restent sans résultat pour retrouver d'éventuelles victimes après l'éboulement survenu mercredi près de Bondo (GR), le plus grave survenu dans les Grisons depuis des décennies. Les 120 secouristes engagés tentent de retrouver au moins huit disparus.

Six individus ont été signalés comme disparus par leur famille. Ils se trouvaient dans le Val Bondasca, vallon latéral du Val Bregaglia, lorsque l'éboulement s'est produit. Les recherches ont été intensifiées dans la nuit de mercredi à jeudi suite aux signalements des proches de ces personnes.

Les deux autres personnes recherchées devraient se situer elles aussi dans les environs, mais ne sont pas atteignables par les secours. Les huit disparus sont des randonneurs et des alpinistes de nationalités suisse, allemande et autrichienne. Ils cheminaient indépendamment par groupes de deux. Aucun habitant local ne figure parmi ces personnes adultes, précise la police cantonale grisonne.

 

 

Policiers, pompiers, militaires, membres de la protection civile et employés communaux sont à pied d'oeuvre pour tenter de les retrouver. Ils sont équipés de deux hélicoptères, de chiens, de caméras à infrarouge et d'appareils de détectage d'ondes de téléphones portables.

Groupe retrouvé

Par ailleurs, un groupe de six personnes porté disparu en début d'après-midi jeudi, a pu être joint quelques heures plus tard. Il ne se trouvait plus dans le Val Bragaglia, mais en Italie voisine.

Les 100 habitants évacués du village de Bondo et les 32 autres personnes évacuées dans la région n'ont plus accès à leur domicile depuis mercredi matin. Cette situation se prolonge jusqu'à vendredi matin au moins. La situation sera réévaluée à ce moment-là. Les personnes concernées ont pu trouver refuge auprès de proches ou dans les abris de la protection civile.

L'équivalent de 4000 maisons

Les experts n'excluent pas que de nouveaux éboulements plus petits puissent encore se produire dans le Val Bondasca. Mercredi matin, quatre millions de mètres cube de roche - l'équivalent de 4000 maisons familiales - se sont détachés du massif du Piz Cangalo avant de s'abattre dans le vallon, selon une évaluation des autorités cantonales. Un million de mètres cube supplémentaires risquent encore de tomber.

 

 

Il s'agit du plus important éboulement survenu dans le canton depuis plusieurs décennies. Son volume correspond au triple du gros éboulement de 2011 dans le même massif.

Davantage de mouvements de roche

L'éboulement de mercredi a provoqué une coulée de boue qui s'est étendue jusqu'aux portes du village. Cette dernière a emporté des morceaux de roche dans la vallée. Une douzaine de mayens ont été endommagés et deux étables ont été détruites à proximité du village. A Bondo, quelques bâtiments ont été endommagés.

La zone est équipée d'un système d'alarme automatique. Celui-ci s'est bien déclenché mercredi matin.

La route principale de la vallée sud des Grisons, reliant Stampa à Castasegna, a été fermée au trafic. Les automobilistes sont priés d'emprunter le col de la Bernina et le Val Poschiavo.

La zone du Piz Cengalo est surveillée depuis des années par l'Office grison de la forêt et des dangers naturels. Une augmentation des mouvements de roche avait été mesurée par des géologues à la fin-juillet, selon le journal grison Südostschweiz. Une interdiction d'accès à plusieurs mayens aurait même été prononcée la semaine dernière.

ATS

À lire aussi...

coulée de boueEboulement dans les Grisons: une centaine de personnes évacuéesEboulement dans les Grisons: une centaine de personnes évacuées

Top