02.10.2017, 00:01  

Verstappen brise enfin la malchance en Malaisie

Abonnés
chargement
Max Verstappen a signé le deuxième succès de sa carrière.

 02.10.2017, 00:01   Verstappen brise enfin la malchance en Malaisie

Par Par

Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer) a remporté le Grand Prix de Malaisie à Sepang, le dernier à figurer au calendrier de la F1. Le Néerlandais s’est imposé devant Lewis Hamilton (Mercedes) et Daniel Ricciardo (Red Bull-TAG Heuer).

Verstappen, qui a fêté son 20e anniversaire samedi, s’est ainsi fait un...

Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer) a remporté le Grand Prix de Malaisie à Sepang, le dernier à figurer au calendrier de la F1. Le Néerlandais s’est imposé devant Lewis Hamilton (Mercedes) et Daniel Ricciardo (Red Bull-TAG Heuer).

Verstappen, qui a fêté son 20e anniversaire samedi, s’est ainsi fait un très joli cadeau avec 24 heures de retard. Ce succès, le deuxième de sa carrière après l’Espagne en 2016, vient à point nommé pour évacuer la frustration d’une saison marquée jusqu’ici par sept abandons et un seul podium (3e en Chine). Le Néerlandais a dépassé Hamilton – qui n’a pas insisté en pensant au championnat – au 4e tour et a ensuite pris le large. «Dès le départ, la voiture marchait bien et je voyais que Lewis avait du mal. Je l’ai passé dans le virage No 1 et après cela j’ai pu faire ma propre course», a expliqué le vainqueur. «Si j’avais besoin d’accélérer, je le faisais. C’est incroyable de gagner», s’est-il réjoui.

Pas le rythme

Lewis Hamilton s’est montré beau perdant. «Grosses félicitations et bon anniversaire à Max. Il a fait un job fantastique aujourd’hui. La course a été difficile, ils étaient plus rapides que nous. Je pense que nous avons du travail à faire sur la voiture. Nous n’avions pas le rythme ce week-end», a-t-il déclaré.

Au championnat du monde, Hamilton a cependant effectué une bonne opération comptable: le triple champion du monde anglais compte désormais 34 points d’avance sur Sebastian Vettel (Ferrari), auteur d’une belle remontée jusqu’au 4e rang après être parti dernier.

L’Allemand peut regretter amèrement le problème technique qui l’a frappé samedi lors des qualifications: sans cela, il aurait sans doute pu prétendre à la victoire. Vettel a encore été percuté par Lance Stroll (Williams-Mercedes) dans le tour de décélération, ce qui a causé de nouveaux dégâts à sa voiture...


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top