25.09.2017, 00:01  

Lüthi perd du terrain

Abonnés
chargement
Thomas Lüthi a réussi son départ, mais pas plus.

 25.09.2017, 00:01   Lüthi perd du terrain

Par ats

MOTO - Le Bernois s’est classé quatrième sur le circuit d’Alcañiz. Succès de Marc Marquez en motoGP.

Deux semaines après leur doublé historique à Misano, les Suisses ont été moins à la fête au grand prix d’Aragon de moto2. Thomas Lüthi et Dominique Aegerter se sont classés respectivement 4e et 12e sur le circuit d’Alcañiz.

Privé de podium, Thomas Lüthi a surtout perdu du terrain au championnat du monde. La faute à son grand rival de la...

Deux semaines après leur doublé historique à Misano, les Suisses ont été moins à la fête au grand prix d’Aragon de moto2. Thomas Lüthi et Dominique Aegerter se sont classés respectivement 4e et 12e sur le circuit d’Alcañiz.

Privé de podium, Thomas Lüthi a surtout perdu du terrain au championnat du monde. La faute à son grand rival de la saison Franco Morbidelli, vainqueur hier. L’Italien compte désormais 21 points d’avance sur le Bernois, alors qu’il reste quatre courses à disputer (et donc 100 points en jeu).

Pas les armes pour faire mieux

Pas trop à l’aise aux essais libres et en retrait samedi lors des qualifications avec son 7e chrono, Thomas Lüthi n’est pas parvenu à monter en puissance pour la course dominicale. L’Emmentalois a, certes, réussi son départ et, grâce à une conduite agressive, bouclé le premier tour au 3e rang. Mais le pilote Kalex n’avait pas les armes pour faire mieux. Et c’est de loin qu’il a assisté au duel pour la victoire entre les Italiens Franco Morbidelli et Mattia Pasini, tout en se faisant chasser du podium par le Portugais Miguel Oliveira.

Vainqueur grâce à une superbe attaque sur Pasini dans le dernier tour, Franco Morbidelli s’est offert sa huitième victoire de la saison. Le Romain ne se trouve plus qu’à un succès du recordman absolu de victoires en moto2, Marc Marquez, qui avait gagné neuf courses en 2012.

Vainqueur du dernier grand prix en date à Misano, Dominique Aegerter s’est montré beaucoup plus discret à Alcañiz. Onzième sur la grille, l’autre Bernois de moto2 a franchi la ligne au 12e rang, sans jamais parvenir à jouer les premiers rôles.

Marc Marquez fait coup double

En motoGP, l’Espagnol Marc Marquez (Honda) a raflé la mise et pris seul les commandes du classement mondial devant l’Italien Andrea Dovizioso (Ducati), coleader avant la course, mais désormais relégué à 16 points après une décevante 7e place. Marquez a réussi une belle remontée depuis la deuxième ligne de la grille pour décrocher sa cinquième victoire de la saison, la deuxième consécutive. Le Catalan a devancé ses compatriotes Dani Pedrosa (Honda) et Jorge Lorenzo (Ducati), tandis que l’Italien Valentino Rossi (Yamaha) a pris une héroïque 5e place pour son retour après une grave blessure (double fracture du tibia-péroné fin août). En moto3, l’Espagnol Joan Mir, leader du championnat, a fait un grand pas vers le titre mondial en s’imposant grâce à un dépassement décisif dans le dernier tour. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top