13.02.2017, 00:01  

Une double pénalité qui leur a coûté très cher

chargement
El Assaoui avait pourtant donné l’avantage aux Sierrois.

Ceux qui en doutaient seront peut-être rassurés: le HC Sierre ne liquidera pas sa fin de saison.

A Neuchâtel, un adversaire qui ne leur a pas forcément convenu jusqu’alors, les Valaisans ont su réagir à la rapide ouverture du score. Ils ont même pris les devants grâce à Marwan El Assaoui juste après la mi-match (2-1). «On s’est alors créé les occasions pour marquer un troisième but. S’il était tombé, la configuration du match aurait pu changer», regrette Alain Darbellay, qui sait très bien qu’avec des si…

A la place d’une troisième réussite sierroise, l’entraîneur allait assister à la sortie de deux de ses joueurs, priés de rejoindre le banc des pénalités. «Contre une équipe comme Neuchâtel, très habile dans cet exercice, ça ne pardonne pas.» Les locaux ont effectivement égalisé. Avant de signer deux autres réussites. Le tout en trois minutes seulement.

Le jour et la nuit

Malgré le revers dans ce premier acte, le nouveau coach se montre confiant pour la suite de la série. «Les gars ont vraiment bien bossé. Ce à quoi j’ai assisté n’avait rien à voir avec notre rencontre de Coupe. Il va maintenant falloir se montrer encore plus réaliste devant le goal adverse.» gc


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top