04.04.2017, 00:01  

Sion a encore besoin d’un point

Abonnés
chargement

 04.04.2017, 00:01   Sion a encore besoin d’un point

PREMIÈRE LIGUE - Il est déjà assuré de disputer la grande finale ce samedi. Mais il n’est pas encore certain de la jouer à domicile avant son déplacement à Frauenfeld ce soir.

Sion est déjà assuré de disputer la grande finale en première ligue. Mais il lui reste un match à jouer, un – très – long déplacement à effectuer à Frauenfeld et un point à grignoter afin de pouvoir jouer cette finale à domicile plutôt qu’à l’extérieur. «C’est un réel objectif», opine Dany Gelinas.

Sion ne se déplacera pas avec son...

Sion est déjà assuré de disputer la grande finale en première ligue. Mais il lui reste un match à jouer, un – très – long déplacement à effectuer à Frauenfeld et un point à grignoter afin de pouvoir jouer cette finale à domicile plutôt qu’à l’extérieur. «C’est un réel objectif», opine Dany Gelinas.

Sion ne se déplacera pas avec son effectif au complet. Jérémy Gailland, victime d’une commotion cérébrale face à Brandis – il est rentré chez lui en cours de match – ne sera pas du voyage. «Il aurait pu finir le match samedi, estime l’entraîneur valaisan. Mais nous avons préféré le ménager et ne prendre aucun risque avec lui. C’est sûr qu’il ne jouera pas non plus à Frauenfeld. Par contre, nous avons bon espoir de l’avoir avec nous pour la finale.»

Vincent Guex, chargé dans le dos face à Brandis – il est resté de très longues secondes étendu sur la glace avant de regagner péniblement le vestiaire – a pu revenir lors du troisième tiers. Quant à Oleg Siritsa, toujours gêné par un genou, il n’a pas voulu prendre le moindre risque. «Mais il piaffe d’impatience de retrouver la glace, sourit Dany Gelinas. D’ailleurs, il voulait absolument jouer. C’est moi qui ai mis mon veto. Je ne pense pas non plus qu’il sera du voyage mardi, qu’il sera sur la glace tout au moins. Mais il y a de fortes chances pour qu’il soit avec nous pour la finale. En hockey, il n’est pas question de faire des sentiments. Mais il y a des joueurs qui ont fait partie de cette aventure depuis quelques années et qui méritent de disputer une grande finale. Autant lui donner toutes les chances de jouer ce match-là.»

Oleg Siritsa croise les doigts

Oleg Siritsa croise également les doigts. «J’espère bien mettre un terme à ma carrière en jouant cette finale. Ce serait sympa d’arrêter avec un tel match.»

Sion a besoin d’un point pour être certain de jouer la grande finale à domicile. Mais en fonction du résultat entre Brandis et Frauenfeld, jeudi, il pourrait terminer en tête du tour final même s’il s’inclinait à Frauenfeld ce soir. cs


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top