14.02.2017, 00:01  

Michael Tscherrig était en finale

chargement
Michael Tscherrig a obtenu  la reconnaissance internationale.

UNIVERSIADES - L’arbitre valaisan a dirigé la finale des Universiades.

Quelle première! Michael Tscherrig, 30 ans, à peine convoqué pour sa première compétition internationale – les Universiades au Kazakhstan –, s’est immédiatement vu confier la finale. Rien que ça. La Russie s’est imposée face au Kazakhstan (1-0). Et Michael Tscherrig, lui, s’est vu attribuer de bonnes notes. «J’ai eu un bon feeling, explique-t-il. Le feed-back du superviseur était très positif. Il m’a dit que j’avais fait du bon boulot. C’était important de ne pas foirer le dernier match.»

L’arbitre sierrois n’en revient pas. Il ne s’attendait pas une seconde à diriger la finale. «Quand j’ai reçu la convocation, je n’y ai pas vraiment cru. Là-bas, tous les arbitres avaient déjà une année ou deux d’expérience au niveau international. Dans leur pays, ils étaient déjà «head» depuis cinq ou six ans alors que moi, je ne suis arbitre principal en ligue nationale que depuis quelques mois. Par contre, j’étais l’un des plus anciens. Les superviseurs ont bien apprécié mon attitude, ma gestuelle et ma présence sur la glace. A la fin, ce sont les quatre meilleurs en finale.»

Les play-off, dès vendredi

Déjà bien coté en Suisse, malgré son peu d’expérience, Michael Tscherrig a donc trouvé une reconnaissance à l’échelon international. Il a marqué des points, c’est évident. Il a réussi son examen de passage. D’autres tournois l’attendent. Et en Suisse, cette réussite peut-elle l’amener à gravir plus vite encore les échelons? «Non, je ne crois pas. Pas dans l’immédiat, en tout cas. Par contre, c’est encourageant parce qu’il n’y a pas qu’en Suisse que je suis bien noté. Si des superviseurs qui ne me connaissent pas m’ont fait confiance, c’est que je ne fais pas tout faux.»

A peine rentré en Suisse, Michael Tscherrig a retrouvé la réalité helvétique. Dimanche, il a dirigé le match entre Langenthal et Ticino Rockets. Il attend désormais de savoir quel match de play-off, dès vendredi, lui sera confié. cs


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top