20.05.2017, 00:01  

Un carré d’as étranger à définir

Abonnés
chargement
Un carré d’as étranger  à définir

 20.05.2017, 00:01   Un carré d’as étranger à définir

Par jérémie mayoraz

DEMI-FINALE DES PLAY-OFF - Le BBCM a le luxe de s’appuyer sur six mercenaires, alors que quatre sont autorisés sur la feuille de match. Qui sera aligné cet après-midi à Lugano lors de l’acte III? Selon les avis de quatre entraîneurs de LNA, Heath et Humphrey tiennent la corde, alors que pour les autres, c’est (un peu) plus ouvert.

Brandon Young, Michael Efevberha, Pani Barac, James Sinclair, Markel Humphrey et Jordan Heath. En cette fin de saison, le BBC Monthey s’appuie sur six étrangers, alors que le règlement n’en autorise que quatre sur la feuille de match. Une abondance de forces qui peut s’avérer avantageuse dans certaines circonstances, mais aussi compliquée à gérer quand il s’agit de contenter...

Brandon Young, Michael Efevberha, Pani Barac, James Sinclair, Markel Humphrey et Jordan Heath. En cette fin de saison, le BBC Monthey s’appuie sur six étrangers, alors que le règlement n’en autorise que quatre sur la feuille de match. Une abondance de forces qui peut s’avérer avantageuse dans certaines circonstances, mais aussi compliquée à gérer quand il s’agit de contenter tout le monde. Dès leur retour de suspension, Young et Humphrey ont immédiatement retrouvé leur place dans le cinq de base chablaisien, reléguant du même coup Barac et Sinclair sur le banc. L’arrivée il y a trois semaines d’Efevberha a aussi redistribué certaines cartes. Si bien qu’aujourd’hui le BBCM possède de loin les meilleurs étrangers du championnat, sans forcément faire des étincelles. En quête de liant et d’automatismes, il court après une véritable cohésion de groupe. Un manque de vécu collectif qui s’est traduit mardi soir par un revers sans saveur lors de l’acte II des demi-finales des play-off (69-81). Contre un Lugano qui a évolué sur un faux rythme, les Valaisans n’ont jamais trouvé la parade, privilégiant les tentatives individuelles au lieu de se serrer les coudes. Une prestation alarmante qui a fait naître de sérieux doutes sur les capacités de ce BBCM-là à évoluer en équipe, pour l’équipe. Qui sera aligné cet après-midi au Tessin, autrement dit faut-il changer certains mercenaires? Dans le clan chablaisien, les personnes contactées n’ont logiquement pas souhaité dévoiler leur jeu. Alors on est allé poser la question aux quatre entraîneurs de LNA éliminés en quart de finale des play-off.

le match: une réaction collective est attendue

Surpris mardi soir dans son Reposieux (69-81), le BBC Monthey a perdu l’avantage du terrain contre Lugano. Il se déplace une première fois au Tessin cet après-midi (17 h), pour reprendre les commandes de cette demi-finale. «On a remis les pendules à l’heure suite à la contre-performance de mardi, précise Nathan Zana, l’entraîneur assistant du BBCM. On ne peut pas se permettre de reproduire les mêmes erreurs. Il faut défendre plus haut et ne pas laisser les tireurs de Lugano prendre confiance.» Le festival à trois points des Tessinois avait conduit les Chablaisiens droit dans le mur en deuxième mi-temps. «Bien sûr que ça fait mal de perdre comme ça, surtout à la maison. Mais ce sont les play-off et tout peut arriver. A nous de réagir et de montrer qu’on est une vraie équipe», poursuit Nathan Zana. Malade, Ludo Grau est incertain. Dans les rangs luganais, Jules Aw est indisponible suite à sa sortie sur blessure lors de l’acte II. jm


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top