07.10.2017, 00:01  

Le champion chute une première fois

Abonnés
chargement
Markel Humphrey ne passera pas face à Tyran De Lattibeaudiere.

 06.10.2017, 23:57   Le champion chute une première fois

Par adrien.deleze@lenouvelliste.ch

BASKETBALL Pas assez appliqué défensivement face à des Lausannois bien plus volontaires, le BBC Monthey subi sa première défaite de la saison (85-78).

le champion en titre est tombé. Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps avant que le BBC Monthey ne goûte de nouveau à la saveur amère d’une défaite en LNA. Une semaine après avoir pris sans trembler la mesure de Boncourt, les Bas-Valaisans ont glissé en parquet vaudois. Face à des Foxes de Lausanne Pully qui avaient à...

le champion en titre est tombé. Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps avant que le BBC Monthey ne goûte de nouveau à la saveur amère d’une défaite en LNA. Une semaine après avoir pris sans trembler la mesure de Boncourt, les Bas-Valaisans ont glissé en parquet vaudois. Face à des Foxes de Lausanne Pully qui avaient à cœur de se racheter après leur défaite initiale face à Massagno, les Sangliers ont dû ployer le genou. Pourtant, les Chablaisiens semblaient tenir leur os. En tête durant la majeure partie du match, ils ont cependant fini par craquer durant le quatrième quart. Et malgré un sursaut d’orgueil dans les dernières minutes, le BBC Monthey lâche deux points face aux Vaudois. L’appel à la remobilisation avant la rencontre de Supercoupe de demain a été lancé.

La dépendance

17e minute de jeu, le Lausannois Victor Poli s’engouffre entre les Montheysans pour inscrire un panier. Si sa réussite a été la plus acclamée de la soirée, elle a soulevé un constat accablant pour son équipe. Jusqu’alors, aucun autre joueur «suisse» n’était parvenu à faire entrer une de ses tentatives dans le panier montheysan. Les Foxes de Pully Lausanne comptaient quatre marqueurs, qui n’étaient autres que les quatre étrangers alignés par Randoald Dessarzin. Restait cependant un problème côté vaudois, jamais les quatre mercenaires ne sont parvenus à accorder leur partition pour bien jouer en même temps durant les vingt minutes initiales. Ce n’est que lors du dernier quart que les renards ont tourné conjointement à plein régime. A l’inverse, alors que le chrono égrenait cette même 17e minute, côté montheysan, sept hommes avaient déjà inscrit au moins deux points. Cependant, cette belle expression collective se sera effondrée au fil des minutes.

La faiblesse

40 après vingt minutes, 85 à l’heure de la sirène finale, pour l’entraîneur-assistant, Patrick Pembele, la défaillance montheysanne ne se trouvait pas plus loin. «Nous nous sommes tout simplement laissés aller en défense et quand notre réussite a disparu, cela s’est rapidement vu.» Sous le panier, ses hommes ont notamment eu énormément de peine à faire déjouer Shaquille Cleare. Maza, Henry ou encore Dubas s’y sont tous cassé les dents. «Ce n’est pas ce que nous avons travaillé avec le coach, nous souhaitions d’abord donner une véritable identité défensive à cette équipe.» Il reste donc passablement de travail au staff chablaisien.

D’autant plus que dans l’adversité, les Sangliers ont recommencé à miser sur les individualités plutôt que sur le collectif. «Il y a eu des réactions d’orgueil lorsque Pully a pris les devants, mais elles n’étaient pas collectives.» Et l’euphorie qui s’est emparée des Vaudois n’a pas aidé le BBC Monthey à se remettre sur les bons rails. «Nous avons paniqué. Nous étions agressifs mais jamais en même temps.»

Le tournant

64-62 au tableau d’affichage et un peu plus de 31 minutes de jeu. Les Foxes inscrivent un panier important qui leur permet de prendre les devants pour la troisième fois de la partie. Sauf que, jusqu’à présent, les Sangliers étaient rapidement revenus à la charge. Mais pas cette fois. Le banc et le public des Vaudois sentent que le vent est en train de tourner et que les Valaisans perdent pied. Les fautes se succèdent, les interceptions également. Monthey perd ses vertus collectives et chacun essaie de sauver ce qui peut encore l’être. Sans personne à leur barre, les Chablaisiens explosent littéralement. Dubas et Maza vont maladroitement, ou par rage, atteindre le palier des cinq fautes. Les deux compères vont d’ailleurs être rejoints par Kazadi en toute fin de match. De leur côté, les hommes de Dessarzin rigolent, sous le panier montheysan le festival continue. En cinq minutes le champion en titre prend un 14 à 5 au visage.

LA FICHE DU MATCH

85 PULLY LAUSANNE (0)

78 MONTHEY (0)

VALLÉE JEUNESSE, 224 SPECTATEURS. ARBITRES: MM.CLIVAZ, PILLET ET DE MARTIS.

PULLY-LAUSANNE:

WADE (28), DE LATTIBEAUDIERE (17), CLEARE (16), RODRIGUEZ (0), BUGNON (0). PUIS: BROWN (9), TOP (6), WAELTI (3), POLI (2). ENTRAÎNEUR: RANDOALD DESSARZIN.

MONTHEY:

KAZADI (16), KATNIC (8), HENRY (13), HUMPHREY (12), DUBAS (11). PUIS: KASHAMA (8), MAZA (6), MARTIN (0), GRANVORKA (0), ENTRAÎNEUR: PATRICK PEMBELE.

PAR QUARTS:

1ER 20-25, 2E 20-18, 3E 21-19, 4E 24-16.

AU TABLEAU:

5E 9-12, 10E 20-25, 15E 28-30, 20E 40-43, 25E 49-52, 30E 61-62, 35E 77-65, 40E 85-78.

NOTES:

23 FAUTES CONTRE PULLY LAUSANNE, 28 FAUTES CONTRE MONTHEY.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top