31.05.2017, 23:05

Rapillard voit double

Abonnés
chargement
Arnaud Rapillard a relégué ses poursuivants à plus de 19 minutes.

 31.05.2017, 23:05 Rapillard voit double

VTT Le Contheysan, associé à Emeric Turcat, s’impose pour la deuxième fois d’affilée dans cette épreuve.

Arnaud Rapillard, associé au Français Emeric Turcat, a conservé son titre acquis en 2016 sur le Raid des chemins du Soleil entre Taulignan et Gap. Le duo du Team Mountain Tschopp a remporté trois des quatre étapes au programme. Au terme des quatre jours de course, de 250 ...

Arnaud Rapillard, associé au Français Emeric Turcat, a conservé son titre acquis en 2016 sur le Raid des chemins du Soleil entre Taulignan et Gap. Le duo du Team Mountain Tschopp a remporté trois des quatre étapes au programme. Au terme des quatre jours de course, de 250 km et de 8800 mètres de dénivelé, les deux coureurs ont relégué leurs poursuivants à 19 minutes et plus lors de cette quinzième édition pour un total de 14 h 45 d’effort. «Avec Emeric, nous formons un binôme homogène tant à la montée qu’à la descente, relève Arnaud Rapillard. Le fait d’être un petit cran au-dessus de nos adversaires dans les ascensions nous a permis de ne pas prendre trop de risques dans les descentes, afin d’éviter les crevaisons également. L’itinéraire composé majoritairement de monotraces est certainement l’un des plus beaux que l’on retrouve en compétition. A contrario, il est terriblement piégeux.»

D’ailleurs, le Contheysan a commis une faute d’inattention qui aurait pu coûter cher et remettre en question leur succès. «Je suis tombé bêtement lors de la dernière étape. Mon guidon s’est brisé. J’ai dû parcourir 40 kilomètres avec un guidon raccourci. Par chance, le frein n’a pas été endommagé. Nous avons ainsi remporté l’étape avec une avance confortable (ndlr: plus de six minutes)

Valaisans plus forts que la championne olympique

Le duo franco-valaisan n’a laissé filer que la deuxième étape. Pour une misérable seconde après 4 h 50 de course... La veille, il avait relégué son poursuivant immédiat à 10 minutes.

Le team «hybride» du Team Mountain Tschopp, Jérémy Gadomski et Emilien Barben, décroche la quatrième place à 44 minutes des vainqueurs. Du côté valaisan, il faut encore relever la victoire de l’équipe mixte composée d’Eric Morard et de Florence Darbellay. Ils devancent Julie Bresset, championne olympique de cross-country en 2012. cs


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top