01.06.2017, 00:01  

Le Valais à la noce

Abonnés
chargement

 01.06.2017, 00:01   Le Valais à la noce

Par c

LUTTE SUISSE - Anthony Fontaine a pris le deuxième rang.

Organisée par le club du Pays d’Enhaut, la Fête cantonale vaudoise 2017 des espoirs et des jeunes a eu pour cadre – idyllique – le village de Rougemont, à deux pas de la frontière bernoise. Elle a réuni près de 200 lutteurs et a attiré un millier de spectateurs autour des ronds de sciure.

La délégation valaisanne, forte de 35...

Organisée par le club du Pays d’Enhaut, la Fête cantonale vaudoise 2017 des espoirs et des jeunes a eu pour cadre – idyllique – le village de Rougemont, à deux pas de la frontière bernoise. Elle a réuni près de 200 lutteurs et a attiré un millier de spectateurs autour des ronds de sciure.

La délégation valaisanne, forte de 35 représentants, a profité de ce rendez-vous majeur pour confirmer son excellent début de semaine. Pour preuve, les sept palmes ramenées, malgré une opposition souvent féroce.

Anthony Fontaine a même eu le privilège de disputer la finale de sa catégorie. Une dernière passe, certes perdue, mais un deuxième rang final à savourer sans modération. Fruit d’un travail en profondeur qui porte aujourd’hui ses fruits, les sociétaires du club de Charrat-Fully ont paraphé une formidable performance collective, puisque Clément Vuichoud, Nathan Giroud, Grégory Mariéthoz et Lucien Délitroz ont également obtenu le sésame si convoité.

Auteurs tous deux d’un début 2017 étincelant, Colin Begg (Savièse-Edelweiss) et Nico Amacker (Loèche-les-Bains) ont complété ce festival valaisan en s’octroyant eux aussi une palme, de loin pas la première de l’exercice.

Le Valais souffre peut-être d’un manque de locomotives à l’échelon des actifs, mais la relève est là, c’est indéniable. c


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top