29.09.2017, 00:01  

Trafic aérien fermé avec le Kurdistan

Abonnés
chargement
De nombreuses personnes se pressaient, hier, à l’aéroport d’Erbil.

 29.09.2017, 00:01   Trafic aérien fermé avec le Kurdistan

IRAK - Bagdad a décidé de suspendre dès aujourd’hui tous les vols internationaux concernant le Kurdistan.

L’Irak a annoncé la suspension, à partir d’aujourd’hui, de tous les vols internationaux en provenance et vers le Kurdistan. Cette décision a poussé de nombreux étrangers à trouver un avion pour ne pas être coincés dans cette région.

Il s’agit de la première mesure concrète de rétorsion après le référendum tenu lundi par les Kurdes sur l’indépendance, en...

L’Irak a annoncé la suspension, à partir d’aujourd’hui, de tous les vols internationaux en provenance et vers le Kurdistan. Cette décision a poussé de nombreux étrangers à trouver un avion pour ne pas être coincés dans cette région.

Il s’agit de la première mesure concrète de rétorsion après le référendum tenu lundi par les Kurdes sur l’indépendance, en dépit de l’opposition du gouvernement irakien et des pays voisins qui comptent des minorités kurdes, comme l’Iran et la Turquie. Le Premier ministre turc Binali Yildirim a dit vouloir la tenue d’un sommet Ankara-Téhéran-Bagdad afin de coordonner les mesures à prendre en réaction au référendum.

Même si les autorités du Kurdistan (nord) affirment que l’indépendance ne sera pas annoncée de sitôt et se disent favorables au dialogue, le pouvoir à Bagdad rejette toute négociation sur la base de ce référendum qui a vu la victoire massive du «oui».

Conséquences dramatiques

Une fermeture prolongée du trafic aérien aurait des conséquences dramatiques, car un grand nombre d’étrangers travaillent au Kurdistan. Ces étrangers entrent au Kurdistan avec un visa délivré par les autorités kurdes qui n’est pas reconnu par Bagdad, et donc ne peuvent se rendre ailleurs en Irak. Nombreux sont ceux qui se pressaient d’ailleurs à l’aéroport d’Erbil à 24h de la suspension des vols. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top