21.09.2017, 18:40  

Péninsule coréenne: les États-Unis menacent la Corée du Nord de nouvelles sanctions

chargement
Donald Trump devait s'exprimer après une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU jeudi soir sur la non-prolifération nucléaire.

 21.09.2017, 18:40   Péninsule coréenne: les États-Unis menacent la Corée du Nord de nouvelles sanctions

Sanctions - Washington a à nouveau menacé Pyongyang d'une pleine application des sanctions internationales. La Corée du Nord a réagi en affirmant que les sanctions à l'encontre du pays menaçaient la protection des droits de l'enfant.

Le bras de fer se poursuit entre Washington et Pyongyang. Les Etats-Unis menaçaient jeudi la Corée du Nord de nouvelles sanctions alors que cette dernière évoquait le sort de ses enfants en cas de nouvelles mesures de rétorsion.

Donald Trump devait s'exprimer dans la soirée voire dans la nuit après des rencontres avec ses alliés japonais (le premier ministre Shinzo Abe) et sud-coréen (le président Moon Jae-In). Le président américain attendait aussi la tenue d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU jeudi soir sur la non-prolifération nucléaire.

Lors de cette réunion agendée à 22h00 (heure suisse), le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson devait insister pour une pleine application des sanctions internationales.

Mi-septembre, après une 8e série de sanctions sévères adoptées par le Conseil de sécurité, Donald Trump avait jugé qu'elles n'étaient qu'un "autre tout petit pas" dans la bonne direction, en s'interrogeant sur leur impact. Mardi, à la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU, il avait forcé le trait, menaçant de "détruire complètement la Corée du Nord" et "son régime vicieux".

 

 

Les enfants, premières victimes

Pyongyang a réagi tard mercredi soir par le biais de son ambassadeur auprès de l'ONU à Genève. "Le blocus et les sanctions permanentes et vicieuses contre la République populaire démocratique de Corée nuisent non seulement aux initiatives menées pour la protection et la défense des droits de l'enfant, mais menacent aussi gravement leur droit à la survie", a déclaré Han Tae-song.

Il a notamment cité les effets des sanctions sur la production d'aliments pour les enfants ou la publication de manuels scolaires.

 

 

Dans le même temps, des experts indépendants du Comité des droits de l'enfance ont interpellé la délégation nord-coréenne sur des allégations faisant état d'enfants condamnés aux travaux forcés, victimes d'abus sexuels ou de trafics.

La délégation de Pyongyang n'a pas répondu à la question des abus sexuels, indiquent les "minutes" de cette session diffusées par l'ONU. Sur la question du travail forcé, elle a apporté un démenti, ajoutant qu'il était interdit et que le travail aux champs des jeunes Nord-Coréens ne pouvait excéder trois semaines par an.

ATS

À lire aussi...

Péninsule coréennePéninsule coréenne: l'UE envisage de nouvelles sanctions en réponse au dernier essai nucléaire de la Corée du NordPéninsule coréenne: l'UE envisage de nouvelles sanctions en réponse au dernier essai nucléaire de la Corée du Nord

L'UE prépare de nouvelles sanctions

L'Union européenne devrait prévoir plus de sanctions autonomes envers la Corée du Nord, c'est ce qu'a proposé Federica...

  07.09.2017 08:23

Péninsule coréennePéninsule coréenne: Trump se dit prêt à utiliser l'arme nucléaire pour défendre les États-UnisPéninsule coréenne: Trump se dit prêt à utiliser l'arme nucléaire pour défendre les États-Unis

tensionsPéninsule coréenne: Pyongyang confirme avoir tiré un missile, l’ONU le condamne fermementPéninsule coréenne: Pyongyang confirme avoir tiré un missile, l’ONU le condamne fermement

Péninsule coréennePéninsule coréenne: Kim Jong-un ordonne de produire plus de moteurs de fusée et d'ogives d'ICBMPéninsule coréenne: Kim Jong-un ordonne de produire plus de moteurs de fusée et d'ogives d'ICBM

Kim Jong-un veut plus d'ogives d'ICBM

Alors que les tensions dues au programme nucléaire de la Corée du Nord ne cessent d'augmenter, Kim Jong-un a ordonné de...

  23.08.2017 07:32

Top