06.10.2017, 14:05  

Pays-Bas: décès du populaire maire d'Amsterdam, symbole de tolérance

chargement
D'apparence bourrue, Eberhard van der Laan (à droite) n'était pas à cheval sur le protocole.

 06.10.2017, 14:05   Pays-Bas: décès du populaire maire d'Amsterdam, symbole de tolérance

carnet noir - L'homme qui avait snobé Vladimir Poutine lors de sa visite à Amsterdam n'est plus. Eberhard van der Laan est décédé dans la nuit de jeudi à 62 ans d'un cancer du poumon.

Le populaire maire d'Amsterdam Eberhard van der Laan est décédé à 62 ans d'un cancer du poumon, a annoncé la Ville vendredi. Il était largement reconnu pour avoir incarné la capacité de tolérance de la capitale néerlandaise.

"Le maire Van der Laan est mort la nuit dernière (jeudi) d'un cancer du poumon. Nous pleurons la perte d'un maire bien-aimé et envoyons nos condoléances à sa famille et à ses amis", a déclaré la Ville dans un communiqué.

Eberhard van der Laan, nommé maire d'Amsterdam en 2010, a continué d'exercer ses fonctions jusqu'à la mi-septembre. Quelques jours après son retrait, des milliers d'Amstellodamois s'étaient rassemblés devant sa résidence officielle, où il a reçu des applaudissements sans discontinuer pendant plus de cinq minutes.

 

D'apparence bourrue, Eberhard van der Laan, souvent aperçu publiquement avec une cigarette à la main avant qu'il n'arrête de fumer, n'était pas à cheval sur le protocole, et était connu comme un gestionnaire sans crainte, franc, parfois même mordant.

Poutine snobé

En 2013, il snoba Vladimir Poutine lors de sa visite à Amsterdam, disant qu'il était "trop occupé" pour le recevoir. Un drapeau aux couleurs de l'arc-en-ciel flottait alors sur le parvis de la mairie pour protester contre la politique de la Russie contre les homosexuels.

 

>> Lire aussi: L'ombre de Poutine plane sur la Gay pride d'Amsterdam

ATS

Top