01.06.2017, 00:01  

Interrogatoire du président autorisé

Abonnés
chargement

 01.06.2017, 00:01   Interrogatoire du président autorisé

Par ats

La cour suprême fédérale (STF) du Brésil a donné son feu vert hier pour que le président Michel Temer puisse être interrogé dans le cadre des enquêtes pour corruption le visant. L’affaire a déclenché une tourmente politique dans le pays. Rapporteur de l’opération «Lavage-Express» à la cour suprême, le juge Edson Fachin a ordonné que l’interrogatoire soit «effectué par...

La cour suprême fédérale (STF) du Brésil a donné son feu vert hier pour que le président Michel Temer puisse être interrogé dans le cadre des enquêtes pour corruption le visant. L’affaire a déclenché une tourmente politique dans le pays. Rapporteur de l’opération «Lavage-Express» à la cour suprême, le juge Edson Fachin a ordonné que l’interrogatoire soit «effectué par écrit», selon un communiqué de la plus haute juridiction du pays. Temer aura 24 heures pour répondre aux questions formulées par les enquêteurs. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top