21.10.2016, 07:46  

François Hollande met en garde contre la fuite des djihadistes de Mossoul vers Raqqa

chargement
Pour François Hollande, l'enjeu de la prise de Mossoul n'est pas seulement celui d'une "reconquête militaire", mais de veiller à "l'inclusion de toutes les minorités".

 21.10.2016, 07:46   François Hollande met en garde contre la fuite des djihadistes de Mossoul vers Raqqa

Etat islamique - Selon François Hollande, la ville syrienne de Raqqa pourrait être la prochaine cible des djihadistes après la reprise de Mossoul. Le président de la France a promis un soutien des forces françaises dans une telle opération.

Le président français François Hollande a averti jeudi que Raqqa, dans le nord de la Syrie, pourrait être "le prochain objectif" après la reprise de la ville irakienne de Mossoul si les dirigeants de l'EI y trouvaient refuge. Il promet un soutien de la France à une telle opération.

Les forces chargées d'attaquer Raqqa "pourraient être arabes, kurdes" et "rassembler des composantes modérées de l'opposition au régime", a expliqué le chef d'Etat français en marge du sommet européen à Bruxelles.

Les forces françaises, a-t-il rappelé, ont déjà "procédé à des bombardements de cibles en Syrie" et pourraient "continuer à le faire dès lors que cela pourrait s'inscrire dans la prise de Raqqa".

"Mais nous n'en sommes pas encore là", a-t-il souligné, même si "nous agissons pour que ces groupes (de djihadistes fuyant Mossoul) puissent être, autant qu'il est possible, pourchassés".

Mise en garde

M. Hollande avait déjà mis en garde mercredi soir à Berlin contre la fuite de djihadistes de Mossoul vers Raqqa, à 400 km à l'ouest.

A Bruxelles, il a relevé que Mossoul "n'est pas encore reconquise (et que) ce sont les Irakiens soutenus par la coalition - la France y prend sa part - qui doivent, avec les peshmergas kurdes (la) reconquérir".

"Mossoul, c'est la capitale de Daech. C'est de là que ses dirigeants ont perpétré les attentats qui ont eu lieu en France et partout ailleurs", a rappelé le président français.

Pour M. Hollande cependant, l'enjeu de la prise de Mossoul n'est pas seulement celui d'une "reconquête militaire", mais de veiller à "l'inclusion de toutes les minorités, de manière qu'il n'y ait pas un déchaînement de violence" après sa reconquête par les forces alliées.

ATS

À lire aussi...

Etat islamiqueIrak: les forces gouvernementales progressent plus vite que prévu à MossoulIrak: les forces gouvernementales progressent plus vite que prévu à Mossoul

IrakOffensive sur Mossoul: les forces kurdes reprennent neufs villages aux djihadistes de l'Etat islamiqueOffensive sur Mossoul: les forces kurdes reprennent neufs villages aux djihadistes de l'Etat islamique

guerreSyrie: les rebelles syriens s'apprêtent à attaquer Raqqa, la capitale de l'Etat islamiqueSyrie: les rebelles syriens s'apprêtent à attaquer Raqqa, la capitale de l'Etat islamique

IrakIrak: l'opération visant à reprendre Mossoul à l'Etat islamique préoccupe l'ONUIrak: l'opération visant à reprendre Mossoul à l'Etat islamique préoccupe l'ONU

La vaste opération inquiète l'ONU

Alors que l'opération visant à reprendre la ville de Mossoul à l'Etat islamique a été lancée, l'ONU s'inquiète quant à...

  17.10.2016 06:43

Top