21.09.2017, 19:04  

Ban Ki Moon: Donald Trump sera "du mauvais côté de l'Histoire" si les États-Unis se retirent de l'accord de Paris

chargement
Ban Ki-moon tenait le discours de clôture au Swiss ECS 2017.

 21.09.2017, 19:04   Ban Ki Moon: Donald Trump sera "du mauvais côté de l'Histoire" si les États-Unis se retirent de l'accord de Paris

Climat - Lors du Swiss Energy and Climate Summit à Berne, Ban Ki Moon a déclaré que Donald Trump serait "du mauvais côté de l'Histoire" en matière de climat, s'il venait à retirer les États-Unis de l'accord de Paris. L'ancien secrétaire s'est toutefois voulu optimiste, en rappelant que de nombreux mouvements s'engagent pour la protection du climat dans le monde.

Le président américain Donald Trump sera "du mauvais côté de l'Histoire" si les Etats-Unis se retirent de l'accord de Paris sur le climat. C'est ce qu'a déclaré l'ancien secrétaire général de l'ONU Ban Ki Moon au Swiss Energy and Climate Summit à Berne.

Il faut le dire de manière tout à fait non diplomatique, a lancé Ban Ki Moon jeudi aux participants du sommet. Il n'a toutefois pas perdu espoir: partout dans le monde, il existe des mouvements de citoyens qui s'engagent pour la protection du climat.

Ce que réalisent ces membres de la société civile, même dans des villes américaines dominées par les Républicains, est beaucoup plus important que les déclarations de Donald Trump, a poursuivi le Sudcoréen. Ce dernier se dit fondamentalement optimiste: l'homme a réussi à maîtriser toutes sortes de défis.

 

 

Ban Ki Moon tenait le discours de clôture au ECS et a obtenu un prix des organisateurs pour son engagement en faveur du développement durable. L'ancien conseiller fédéral a remis un cristal à Ban Ki Moon, secrétaire général de l'ONU de 2007 à 2016.

Le Swiss ECS était placé cette année sous le titre "Boost – L’avenir de l’énergie, une opportunité". Près de 600 décideurs issus du monde économique, politique, scientifique ont pris part à cette rencontre de deux jours.

Parmi les orateurs figurait l'ex-responsable climat des Nations unies Christiana Figueres. La Costaricaine estime que des petits pays comme la Suisse, avec des émissions comparativement basses, peuvent contribuer de manière importante au tournant énergétique global. Leurs solutions politiques et technologiques peuvent servir de modèle.

ATS

À lire aussi...

ONUONU: Ban Ki-moon tire sa révérence à minuit, "comme Cendrillon"ONU: Ban Ki-moon tire sa révérence à minuit, "comme Cendrillon"

Ban Ki-moon tire sa révérence

Le 1er janvier 2017, le nouveau secrétaire général de l'ONU prendra ses fonctions. Après 10 ans à la tête de...

  30.12.2016 21:56

Attentat de BerlinAttentat de Berlin: le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon condamneAttentat de Berlin: le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon condamne

HORREURSyrie: Ban Ki-moon s'alarme d'atrocités commises contre les civils à AlepSyrie: Ban Ki-moon s'alarme d'atrocités commises contre les civils à Alep

InternationalAntonio Guterres est officiellement élu secrétaire général de l'ONU et succède ainsi à Ban Ki-moonAntonio Guterres est officiellement élu secrétaire général de l'ONU et succède ainsi à Ban Ki-moon

Top