27.09.2017, 18:13  

Allemagne: perquisitions dans des bureaux d'UBS Europe et au domicile de 2000 anciens clients

chargement
La justice d'outre-Rhin soupçonne que les revenus des capitaux d'UBS Luxembourg, renommé depuis UBS Europe, n'ont pas été mentionnés dans les déclarations d'impôts.

 27.09.2017, 18:13   Allemagne: perquisitions dans des bureaux d'UBS Europe et au domicile de 2000 anciens clients

Banques - Dans le cadre d'une enquête sur les déclarations d'impôts d'UBS Europe, des bureaux allemands de la banque ainsi que les domiciles de quelque 2000 anciens clients de cet établissement ont été perquisitionnés.

Les autorités allemandes ont perquisitionné des bureaux d'UBS en Allemagne, a indiqué mercredi à l'agence financière awp un porte-parole du parquet de Bochum, confirmant des informations du magazine Wirtschaftswoche. La banque aux trois clés a dit "coopérer avec les autorités".

La justice d'outre-Rhin a lancé "une enquête approfondie contre une série de suspects sur l'ensemble du territoire allemand", a expliqué le porte-parole dans un courriel.

Le parquet soupçonne que des contribuables n'ont pas déclaré les revenus des capitaux issus d'UBS Luxembourg, renommée depuis UBS Europe. Les perquisitions concernent aussi les domiciles de quelque 2000 anciens clients de cet établissement, précise l'agence de presse afp.

L'enquête lancée par les autorités allemandes se base sur des données achetées à un informateur par le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, comprenant des informations sur près de 2000 clients de la banque. Les perquisitions ont débuté mardi matin et mobilisent 130 agents dans toute l'Allemagne.

En 2014, UBS avait payé environ 300 millions d'euros (340 millions de francs) pour éteindre des poursuites du parquet de Bochum qui lui reprochait d'avoir aidé de riches Allemands à échapper au fisc. Les autorités judiciaires ont depuis ciblé les clients eux-mêmes plutôt que la banque.

UBS coopère

Un porte-parole d'UBS a pour sa part indiqué que la banque "coopère avec les autorités", refusant de commenter davantage une enquête en cours. Dans un communiqué, la grande banque a ajouté qu'elle avait déjà en grande partie mené à bien un programme de mise en conformité avec ses clients en Europe.

"La banque a été l'une des premières du secteur à mettre en place la documentation sur les obligations de divulgation fiscale de ses clients", a dit UBS, soulignant que ses activités respectaient pleinement les dispositions légales.

Le titre UBS n'a pas semblé touché par cette enquête. A la clôture de la Bourse suisse, l'action a progressé de 1,30% à 16,42 francs, dans un SMI en baisse de 0,17%.

ATS

À lire aussi...

FranceFraude fiscale: les instances européennes valident la caution de 1,1 milliard d'euros imposée à UBS FranceFraude fiscale: les instances européennes valident la caution de 1,1 milliard d'euros imposée à UBS France

Top