04.08.2015, 14:33  

Feeding Forward: une appli pour lutter contre le gaspillage abusif des aliments

chargement
La malnutrition est un problème mondial, lié au gaspillage alimentaire.
Par Laurent Mallet

nourriture - Une jeune start-up, du nom de Feeling Forward, permet de mettre en relation les entreprises qui ont des surplus de marchandise et des organisations caritatives. Le but est de lutter contre le gaspillage alimentaire.

"Nous voulons devenir le Uber de la récupération de nourriture". C'est ainsi que la patrone et fondatrice de Feeding Forward, Komal Ahmad, présente son entreprise. Cette jeune Californienne de 25 ans a mis au point une application pour mobiles qui combine une plateforme en ligne et un réseau de chauffeurs. La société utilise donc le même procédé qu'Uber.

Le fonctionnement de l'application est des plus élémentaires. Les entreprises qui ont un surplus de marchandise utilisent la plateforme pour commander un véhicule, puis ce dernier récupère les denrées inutilisées et va directement les livrer à une banque alimentaire ou un centre de sans-abris.

Komal Ahmad met ainsi en lumière le fait qu'un Américain sur six ne mange pas à sa faim et, parallèlement, que 40% de la nourriture produite aux Etats-Unis est jetée. Elle affirme aussi que 600 000 personnes ont déjà été nourries dans la baie de San Francisco grâce à Feeding Forward.

Mais les ambitions de l'entreprise sont bien plus larges. "L'Europe est notre prochain objectif", affirme Komal Ahmad . Et visiblement, Feeding Forward ne devrait pas s'arrêter au vieux continent: "Nous avons des demandes tous les jours d'entreprises en Ouganda, au Pakistan...", confirme la créatrice de l'entreprise.

 

Our team picked up 43 pounds of food today from Heavybit and Delectable and redistributed it to Larkin Street Youth Services. One step closer to #Feed1Million

Posted by Feeding Forward on mercredi 24 juin 2015

 


Top