05.10.2017, 00:01  

Le musée valaisan des bisses veut accroître sa visibilité

Abonnés
chargement
Le marché automnal se déroulera dimanche devant le musée.

 04.10.2017, 23:34   Le musée valaisan des bisses veut accroître sa visibilité

BOTYRE Le marché automnal est l’une des actions organisées pour encore mieux se faire connaître auprès du public.

500 visiteurs par mois poussent les portes du Musée valaisan des bisses à Botyre pendant la période d’ouverture. Cette fréquentation pourrait encore être accrue grâce aux actions de promotion programmées.

L’une d’elles est le marché qui aura lieu dimanche de 10 à 17 heures. «Nous avons choisi le thème des...

500 visiteurs par mois poussent les portes du Musée valaisan des bisses à Botyre pendant la période d’ouverture. Cette fréquentation pourrait encore être accrue grâce aux actions de promotion programmées.

L’une d’elles est le marché qui aura lieu dimanche de 10 à 17 heures. «Nous avons choisi le thème des forêts qui nous permettra de réunir différents publics comme des scientifiques et des artisans», explique le conservateur des lieux.

Une exposition didactique, une distillerie qui recycle les rameaux avec aiguilles issus des coupes forestières, une conférence de Permaculture Valais figurent par exemple à l’affiche.

Gaëtan Morard a d’autres idées pour mettre en lumière le patrimoine que contient la maison peinte. «Cette année, nous avons valorisé l’art autour des bisses avec des œuvres. Maintenant, nous souhaitons mettre en valeur la cabane du garde du Bisse avec également des réalisations d’artistes.»

Un autre projet est l’installation de grandes sculptures sur panneaux proposée par un créateur haut-valaisan.

Un billet gagnant pour le futur

La sortie du billet de 100 francs avec le bisse d’Ayent devrait aussi contribuer à faire connaître ce musée loin à la ronde.

En attendant son impression annoncée en 2019, Gaëtan Morard cherche des fonds pour pouvoir proposer du matériel pédagogique aux écoles. «On réfléchit à un dossier comprenant un film, une maquette, des jeux.»

Pour l’heure, l’amélioration du parc des bisses est projetée. «Les enfants pourront jouer avec les écluses et s’amuser à faire de l’irrigation à l’ancienne.» CKE


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top