26.03.2017, 16:50  

Rock The Pistes enflamme la neige

chargement
1/2  

festival - L’événement transfrontalier organisé par les Portes du Soleil franchit cette année la barre des 30 000 spectateurs et affirme sa formule touristico-culturelle dans le panorama hivernal. Une belle réussite.

Pour sa septième édition, le festival Rock The Pistes franchit allègrement le cap des 30 000 spectateurs et prouve la validité de sa formule où la culture et la musique viennent appuyer l'industrie touristique dans la période relativement creuse de fin de saison. "Il est difficile de donner des chiffres très précis pour quantifier l'impact du festival sur la destination, car tout détenteur de forfait peut se présenter aux concerts. Ceci dit, est-ce que sans le concert de Matmatah il y aurait eu 4000 personnes au sommet de la Foilleuse à Morgins? Ou est-ce qu’il y aurait eu 5000 personnes un lundi de fin de saison à Châtel sans Chinese Man? Je ne pense pas...», plaide Bruno Cherblanc, directeur des Portes du Soleil, devenu au fil des ans organisateur de festival. "On s'est lancés avec une bande de collègues sans rien connaître au départ. Un peu dans l'esprit originel de Paléo ou d'autres festivals. Et aujourd'hui, on monte de façon très professionnelle un festival en restant tout à fait amateurs."

Pourtant, et malgré un budget relativement modeste de 500 000 euros, Rock The Pistes est parvenu cette année à signer Rag'n'Bone Man, le phénomène anglais qui a mis la planète à genoux avec son tube "Human". "On estime à 7000 le nombre de spectateurs pour son concert. c'était fou..." Et forcément, ce genre de chiffre a des retombées sur les remontées mécaniques et les hébergeurs. "Les hôteliers témoignent d'un taux de remplissage de 80% durant la période du festival", explique Thierry Monay, responsable marketing de Champéry Tourisme. "Et si tous les visiteurs ne sont pas venus expressément pour Rock The Pistes, tous se disent heureux de ce que le festival amène en termes d'ambiance. Et on constate que de plus en plus de gens planifient leur séjour en fonction du festival."

Une belle réussite, donc, qui matérialise ce que l'événementiel, la culture, peut amener à l'industrie touristique. Rock The Pistes n'est d'ailleurs pas le seul événement à animer l'hiver valaisan. Caprices à Crans-montana, le Zermatt Unplugged, Polaris à Verbier ou le Verbier Impulse sont autant de plus-values économiques dans des périodes traditionnellement creuses.


Top