17.01.2015, 00:01  

L'électro racée de Vouipe

Abonnés
chargement
1/2  

 17.01.2015, 00:01   L'électro racée de Vouipe

Echantillonner son vécu... La formule peut résumer la démarche de Vouipe, projet électro mené par le bidouilleur Dimitri Güdemann. Sur un premier album intitulé "Compost Age" (2012), alors que son cousin batteur Philippe était encore pleinement intégré au groupe, Vouipe laissait déjà libre cours à son goût pour le "sampling" de son environnement direct, bruits de porte, sons dépaysants...

Echantillonner son vécu... La formule peut résumer la démarche de Vouipe, projet électro mené par le bidouilleur Dimitri Güdemann. Sur un premier album intitulé "Compost Age" (2012), alors que son cousin batteur Philippe était encore pleinement intégré au groupe, Vouipe laissait déjà libre cours à son goût pour le "sampling" de son environnement direct, bruits de porte, sons dépaysants captés lors de voyages lointains, rumeurs urbaines...

Pour "Moop", deuxième opus tout juste sorti, la démarche est restée la même, mais le propos s'est resserré. "Philippe s'est pris de passion pour le mixage et a entamé une formation. Il m'a aidé pour la réalisation de l'album, mais j'ai travaillé seul sur les compositions" , explique Dimitri.

On le sent à l'écoute, "Moop" est le fruit d'un cheminement personnel, où chaque son fait sens pour celui qui l'a capturé. "Ces sons, je les ai enregistrés à des moments ou dans des lieux qui me parlaient. A Berlin, par exemple, j'ai été très impressionné par l'atmosphère, le poids de l'histoire. J'ai "samplé" des bombes de sprays, le bruit des passages piétons, tapé sur des murs..." Des textures tirées du monde analogique, puis plongées dans ce "bain digital" qu'est l'électro, et qui donnent au genre musical un vrai supplément d'âme, une chaleur... "Ce qui est sûr, c'est que c'est la première fois que je me sens vraiment fier de ce que j'ai fait. Maintenant, je veux juste transmettre ces morceaux aux gens par la scène." Ces morceaux, cet univers organique, réhaussé en live par les projections du VJ Nicolas Berger. Vouipe, un talent discret qui mérite qu'on s'y attarde. JFA Ce soir aux Caves du Manoir, vernissage de "Moop". Portes 21h. Avec Koqa (NE) et Op'N Up (VS)


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top