25.09.2013, 16:10  

Farinet s'affiche sur les murs de Berlin

chargement
Farinet graffé sur un mur de Berlin.
Par Alexia PHILIPPOZ

ART - Le visage de Farinet s'affiche un peu partout sur les murs de Berlin depuis le mois d'août. Une action participative d'art urbain lancée par deux artistes, l'un Suisse, l'autre Française, avec comme trame de fond, la crise financière internationale actuelle.

"Need Money? Do It Yourself" (Besoin d’argent? Faites-le vous-mêmes!). Ce slogan, Joseph-Samuel Farinet aurait pu l’inventer. Source d’inspiration de deux artistes, le visage du célèbre contrebandier et faux-monnayeur né en 1845 dans la vallée d'Aoste et mort en Valais en 1880, surgit ici et là depuis le mois d'aôut, graffé sur les murs de Berlin.

"On souhaitait parler de la crise financière au travers d’une action participative d’art urbain et des réseaux sociaux", explique le graphiste biennois Alban Lavy, président de l'association "Placette.de Berlin". "Le choix de Farinet s’est imposé naturellement. Dans notre système actuel, l'argent est dématérialisé, celui de Farinet était plus vrai que l'argent des banques!, s'exclame-t-il.

Le kit du parfait graffeur à télécharger

Pour collaborer à cette action, le citoyen-artiste doit se rendre sur le site farinet.org afin de se procurer un pochoir à l'effigie du faux-monnayeur. Une fois son oeuvre réalisée, il peut la photographier et la poster sur Facebook.

 

Farinet demeure néanmoins très peu connu à Berlin. A l'évocation de ce dernier et de la mystification qui l'entoure en Suisse, les Allemands sont étonnés. "Pour eux, la Suisse, c'est un gros coffre-fort, et de nous voir vénérer un faux-monnayeur, ça les amuse", précise le graphiste.

Pour enfoncer le clou davantage, Alban Lavy et l'illustratrice française Adeline Bidon ont édité un t-shirt représentant Farinet, avec un texte en arpitan, sa langue maternelle, "abatu mâ vivent" (tué mais toujours vivant).

La prochaine invasion de Farinet aura lieu à Lyon, en France. L’espace artistique suisse Placette.de Berlin organisera quant à lui en juin 2014 une exposition proposant le regard de différents artistes suisses sur le mythe Farinet.


Top