11.09.2017, 06:30  

Deux Valaisans en demi-finale MyCokeMusic Soundcheck

chargement
L’univers décalé de Forma. Ici, une image tirée du clip «J’ai menti» et Juldem, une esthétique proche de la nature, comme ici dans le clip «You Got Power».

 11.09.2017, 06:30   Deux Valaisans en demi-finale MyCokeMusic Soundcheck

Tremplin - Le tremplin national mis sur pied par la firme de sodas compte parmi les douze sélectionnés deux artistes issus du canton, le chanteur Juldem et la chanteuse Forma. Votes en ligne dès ce lundi 11 septembre à midi.

Le MyCokeMusic Soundcheck, tremplin national visant à repérer les «newcomers» de la scène pop helvétique, réussit assez bien aux artistes valaisans. On se souvient que le groupe Macaô s’était hissé jusqu’au stade de la finale zurichoise en 2015, échouant de justesse devant le groupe de Baden The Pedestrians. 

Le MyCokeMusic Soundcheck a été créé en 2005. Parmi les gagnants des éditions précédentes ayant fait carrière, citons 77 Bombay Street ou The Rambling Wheels. Le vainqueur remporte un prix d’une valeur de 50 000 francs, dont 20 000 en argent et 30 000 en prestations de promotion diverses. Egalement à la clé, un contrat avec le label Gadget, l’un des plus gros de Suisse. 

Cette année, deux chanteurs issus du fertile terreau musical cantonal ont été sélectionnés parmi les 12 demi-finalistes de l’édition 2017 du concours. Forma, projet rock’n’roll francophone déjanté de Priscilla Formaz - pour la petite histoire, sœur de Cyrielle, chanteuse de Macaô - et Juldem, chanteur pop aux accents reggae et à la voix puissante, ont séduit le jury et sont dès ce lundi 11 septembre midi en lice pour recueillir les votes du public en ligne. Avant de peut-être pouvoir accéder à la finale le 6 octobre prochain à Zurich.

 

FORMA: «Gagner pourrait matérialiser un rêve»

 

 

Le projet. Formée en chant à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, Priscilla Formaz est également musicienne et choriste dans le groupe de Bastian Baker. Il y a un an, elle a décidé de monter son propre projet, axé rock, avec une bonne dose d’absurde dedans. «Faire rire les gens, c’est vraiment ça le concept», explique-t-elle.

L’actualité. Forma a sorti un premier EP quatre titres porté par un single et un clip très efficaces («J’ai menti»). Le groupe tourne actuellement beaucoup et son humour ne passe pas inaperçu. «Les choses vont plutôt vite pour nous, c’est chouette. Mais on n’est pas contre un petit coup d’accélérateur...» 

Les ambitions. Forma projette d’enregistrer un album et de tourner autant que faire se peut. A ce titre, cette sélection au MyCokeMusic Soundcheck est une belle opportunité. «On a déjà ces quatre titres, mais on a les compositions nécessaires pour la réalisation d’un album. On peut assez facilement enregistrer des choses nous-mêmes, mais on aimerait plutôt le faire dans un bon studio, idéalement en Angleterre, où les ingénieurs du son ont ce savoir-faire inimitable pour le rock.»

Les chances de succès. Même si le concours est national et beaucoup plus axé sur la Suisse alémanique, Forma croit en ses chances de remporter la victoire. «Il n’y a pas eu encore de femme parmi les vainqueurs du tremplin. ça serait le moment, non?» Et la question linguistique pour elle qui chante en français? «Les Suisses alémaniques sont très ouverts au français. Plus que l’inverse.» 

 

Juldem: «Si ça peut faire avancer mon truc, c’est bien»

 

 

Le projet.  Atypique, Juldem est un autodidacte passionné qui suit son instinct. Sa voix étonnante de puissance, il l’a découverte comme... enfant de chœur à Saint-Gall. «Il y avait une fille qui me plaisait qui chantait dans ce chœur. C’était une façon de la voir plus souvent...» Depuis, il s’est mis à la guitare, toujours à l’instinct et enchaîne les scènes avec un groupe notamment composé de musiciens de Bastian Baker.

L’actualité. Juldem vient de sortir «You Got Power», single parmi plusieurs titres récemment mis en boîte et joliment mis en clip. 
Le chanteur compte enregistrer et publier ses titres au coup par coup et vient de se lancer dans un nouveau projet hip hop R’n’B. Et sa voix risque aussi de se retrouver un featuring chez un artiste très connu. 
Affaire à suivre.

Les ambitions. A nouveau, Juldem veut faire les choses à sa façon. Il a participé à l’aventure sans trop se projeter vers l’avant. Et son titre a été retenu. Du coup, pour se donner toutes les chances de rencontrer l’adhésion du public, il active les réseaux qui sont les siens, notamment dans le gaming online, où il a été très actif. «Des personnalités connues vont me faire un brin de promo, ça peut fonctionner assez bien.»

Les chances de succès. A la croisée de styles, entre pop acoustique, reggae et même musiques urbaines, Juldem affiche un profil qui détonne parmi les demi-finalistes. 


Top