12.12.2016, 00:01  

Des doigts de fée à Grimentz

Abonnés
chargement
1/8  

 12.12.2016, 00:01   Des doigts de fée à Grimentz

Par sabRina roh

«Vous avez combien d’heures devant vous?» plaisante Sandra Boutoille. Difficile de lui voler quelques minutes samedi, tant son atelier de fabrication de cupcakes était pris d’assaut.

Pour l’édition 2016 des Féeries, le marché de Noël de Grimentz, cette jeune femme a mis ses talents de pâtissière à profit en proposant une activité pour les enfants. «Comment on fait le...

«Vous avez combien d’heures devant vous?» plaisante Sandra Boutoille. Difficile de lui voler quelques minutes samedi, tant son atelier de fabrication de cupcakes était pris d’assaut.

Pour l’édition 2016 des Féeries, le marché de Noël de Grimentz, cette jeune femme a mis ses talents de pâtissière à profit en proposant une activité pour les enfants. «Comment on fait le bonnet du père Noël?»«Est-ce que je peux lui faire un nez bleu?» Ça n’arrête pas. A la bourgeoisie, on se croirait dans l’atelier du père Noël.

Pâtissière pour la bonne cause

«Vous me croyez si je vous dis que je brûlais tous mes gâteaux au début?» confie la jeune femme. C’est après la mort d’un proche qu’elle s’est lancée dans la pâtisserie. Très vite, c’est devenu une passion. «Cela m’a permis de traverser cette épreuve. Encouragée par mon entourage, j’ai continué.» Aujourd’hui, Sandra Boutoille a monté son propre projet. Avec Enfant gâté elle propose des ateliers pour enfants et adultes. Sa participation aux Féeries a une importance toute particulière. «Je suis personnellement concernée par l’association Etoile de Gaël et cela me tenait à cœur de proposer cet atelier», souligne l’animatrice. Elle reversera d’ailleurs l’argent récolté durant le week-end à l’association venant en aide aux familles traversant une épreuve liée au don d’organes ou au deuil d’un proche.

«Fait main» à l’honneur

Les enfants ne sont pas les seuls à mettre la main à la pâte. Fidèle au poste depuis cinq ans, Dorothée Théodoloz, originaire de Grimentz, vend ses biscuits. «Je les fais essentiellement pour les Féeries. Chaque année, je remporte un grand succès», se réjouit-elle. On en achète quelques-uns avant de flâner dans le village. Même sans neige, l’ambiance est féerique à Grimentz. sabRina roh


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top